• DEBUT DE VOTE DANS LES BUREAUX ITINERANTS AU GRAND SUD
  • DEPART DES PREMIERES CARAVANES DE BUREAUX ITINERANTS VERS LES ZONES EPARSES DU GRAND SUD
  • DEPART DU PREMIER BUREAU ITINERANT VERS LA REGION D’EL-KEHAL-CHENECHENE A TINDOUF
Accueil ECONOMIE AGRICULTURE AMELIORER LE CADRE DE VIE DE LA POPULATION RURALE A (...)
AGRICULTURE

AMELIORER LE CADRE DE VIE DE LA POPULATION RURALE A OUARGLA

22/10 14h39

OUARGLA - Plusieurs opérations de développement, pour un volume de 1,08 milliard DA, ont été réalisées ces dernières années à travers différentes régions de la wilaya d’Ouargla, a-t-on appris dimanche de la conservation locale des forêts de la wilaya.

Financées sur le fonds de protection des régions sahariennes et de développement rural au titre de l’actuel programme quinquennal de développement, ces opérations s’assignent entre-autres objectifs l’amélioration des conditions de vie de la population rurale, leur fixation dans leur région d’origine et le soutien de l’économie locale, a précisé le conservateur des forêts, Harkat Debebniya.

Ces efforts de promotion de la vie rurale a permis la plantation de 1.272 hectares de différentes espèces d’arbres fruitiers, notamment l’oléiculture, la réalisation de 81 km de canalisations d’irrigation et de 24 km de drains, ainsi que le curage et l’entretien de 3,5 km de drains à travers différentes zones de la wilaya.

Il est relevé aussi l’ouverture de 152 km de pistes agricoles, auxquelles s’ajoutent 100 autres km dont vient de bénéficier la wilaya, pour contribuer au désenclavement des zones éloignées et éparses. Le programme du la conservation des forêts a permis également la réalisation de 77 puits pastoraux et l’équipement de plusieurs puits en kits solaires, en coordination avec des associations versées dans l’agriculture et l’élevage.

La gestion et la préservation de ces puits, implantés à travers les zones de Hassi El-Gara, Hassi El-Gassi, Gassi-Touil, N’goussa, Kef Djelb, Rouissat, El-Borma et Hassi-Messaoud, a été confiée aux associations professionnelles activant dans les domaines agricoles et d’élevage.

Selon M. Debebniya, l’opération a permis de redynamiser les zones pastorales, grâce à la mobilisation de l’eau potable pour les citoyens des localités et hameaux disséminés à travers ces régions, réputées dans l’élevage camelin.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SUD : DEBUT DE VOTE DANS LES BUREAUX ITINERANTS ...Lire la suite
  • BECHAR:DEBUT DE VOTE A TRAVERS LES ZONES EPARSES ET RURALES ...Lire la suite
  • ASSOCIER LE CITOYEN A LA"DECISION"ET"PRIORISER"LES OPERATIONS DE DEVELOPPEMENT LOCAL ...Lire la suite
  • DEPART DES CARAVANES DE BUREAUX ITINERANTS VERS LES ZONES EPARSES...Lire la suite
  • BECHAR:PROJET D’ECOLE DE FORMATION SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES...Lire la suite
VIDEO