Accueil SOCIETE LES BIBLIOTHEQUES MODERNES EN QUETE DE PRESERVATION DES (...)
SOCIETE

LES BIBLIOTHEQUES MODERNES EN QUETE DE PRESERVATION DES MANUSCRITS

4/12 11h16

TINDOUF- Les participants à une rencontre sur "Les bibliothèques algériennes et leur rôle dans la préservation des manuscrits", ouverte dimanche à Tindouf, ont estimé que les bibliothèques modernes demeurent en quête de nouveaux mécanismes pour la préservation de ce patrimoine historique.

Le président du laboratoire des manuscrits algériens en Afrique, installé à l’université d’Adrar, Pr. Ahmed Djaâfri a mis en exergue la réussite des anciennes Khizanate des zaouïas et écoles coraniques dans la préservation des manuscrits.

"Les bibliothèques modernes demeurent encore en quête de nouveaux outils à même de leur permettre de conserver le manuscrit", a indiqué l’intervenant, avant d’appeler à la nécessaire réflexion sur des mécanismes modernes appropriés, en coordination avec les Khizanate, en matière de protection de ce legs culturel, pan de l’identité nationale.

"Le manuscrit requiert une intervention urgente pour sa préservation, même dans les zaouias et les Khizanate de particuliers", a-t-il souligné en appelant à les numériser en vue de les mettre à la disposition des chercheurs et des personnes intéressées, au niveau des bibliothèques et des universités.

MM. Reguig Kada (université de Mascara) et Maherzi Abderrahmane (Université d’Adrar) ont, pour leur part, évoqué le riche patrimoine de manuscrits que renferme l’Algérie, du fait de l’existence de zaouïas à travers les différentes régions du pays, prouvant, ainsi, son importante contribution au développement de la civilisation musulmane.

Les travaux de cette rencontre, qu’abrite deux jours durant la bibliothèque principale publique ‘’Abou El-Kacem Saâdallah’’ de Tindouf, est organisée en coordination avec le laboratoire des manuscrits en Afrique de l’université d’Adrar.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • HABITAT A BECHAR:LE WALI RASSURE SUR L’IMPARTIALITE DES COMITES DE RECOURS...Lire la suite
  • OUARGLA : ADOPTION DU B.S-2018 A 16,6 MILLIARDS DA ...Lire la suite
  • OUARGLA:SENSIBILISATION SUR LES RISQUES DE L’ENVENIMATION SCORPIONIQUE ...Lire la suite
  • BECHAR:RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT LOCAL...Lire la suite
  • BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE LANCEMENT ...Lire la suite
VIDEO