Accueil SOCIETE SANTE REGRESSION "SENSIBLE" DE LA PATHOLOGIE DE BRUCELLOSE
SANTE

REGRESSION "SENSIBLE" DE LA PATHOLOGIE DE BRUCELLOSE

5/12 11h58

GHARDAIA- Une régression sensible des cas de la pathologie de brucellose humaine et animale a été constatée dans la wilaya de Ghardaïa par rapport aux années précédentes, selon la direction locale de la Santé et de la Population (DSP).

Les cas de brucellose humaine, zoonose contracté au contact des animaux d’élevage, à la consommation de lait cru ou de produits laitiers à base de lait cru notamment la ‘’Kamaria’’ (fromage traditionnel du terroir), a atteint durant les dix mois de l’année en cours 198 cas contre 1.547 en 2016, a indiqué à l’APS le DSP, Ameur Benaissa.

Cette baisse sensible de cas de brucellose humaine est attribuée au renforcement des moyens de surveillance, de contrôle et de diagnostic des maladies animales par les services vétérinaires de la wilaya, a souligné le DSP, ajoutant que le succès de la lutte contre cette maladie est imputable au renforcement de la coopération entre médecins et vétérinaires d’une part, et aux respects des recommandations sanitaires universelles d’autre part.

Pour maitriser cette pathologie d’origine animale, il a fallu s’attaquer en priorité au réservoir animal son éventuel vecteur, a soutenu de son côté Dr Ishak Ketila, vétérinaire à la direction des services agricoles (DSA) de Ghardaïa.

L’interdiction par arrêté de wilaya de la vente et consommation de lait cru non pasteurisé et la vente de produits dérivés du lait cru non pasteurisé, notamment le fromage du terroir local, ainsi que les opérations de contrôle d’hygiène du cheptel dans les étables et écuries et de dépistage de la brucellose au sein du cheptel bovin et caprin et l’abattage systématique sur place des bêtes affectées, ont contribué à la réduction de la Brucellose, a expliqué Dr Ketila.

Ces mesures sanitaires qui ont permis de sécuriser le cheptel et la production laitière et réduire l’incidence de cette pathologie dans la wilaya, ont été appuyées par une indemnisation accordée par l’Etat pour l’abattage des animaux infectés par cette pathologie ainsi que par des campagnes de sensibilisation des éleveurs et de la population, a déclaré le vétérinaire de la DSA.

Les services vétérinaires affiliés à la DSA ont dépisté 62 cas de brucellose bovine et une quarantaine de cas de brucellose caprine dans plus d’une dizaine de foyers circonscrits à Ghardaïa, Daya Ben Dahoua, Guerrara, Berriane , El-Menea et Métlili durant les dix premiers mois de l’année en cours, contre 174 cas de brucellose bovine et une cinquantaine de cas de brucellose caprine en 2016.

La wilaya de Ghardaïa compte un cheptel de 360.000 ovins, 160.000 caprins, 4.400 bovins, dont 4.000 vaches laitières, et 11.300 camélidés.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • 11 DECEMBRE 1960 : RESSUSCITER ET GLORIFIER L’HISTOIRE...Lire la suite
  • ELECTRIFICATION AGRICOLE : UN LINEAIRE DE 300 KM REALISE A LAGHOUAT...Lire la suite
  • LE SPORT,UN MOYEN DE PROMOUVOIR LA DESTINATION SAOURA ...Lire la suite
  • CONGRES UJSARIO : REAFFIRMATION DU SOUTIEN A LA CAUSE SAHRAOUIE...Lire la suite
  • ILLIZI:AIDES SOCIALES AU PROFIT DES PERSONNES AUX BESOINS SPECIFIQUES ...Lire la suite
VIDEO