Accueil ECONOMIE TOURISME-ARTISANAT LA RELANCE DU TOURISME SAHARIEN IMPLIQUE L’ENSEMBLE DES (...)
TOURISME-ARTISANAT

LA RELANCE DU TOURISME SAHARIEN IMPLIQUE L’ENSEMBLE DES SECTEURS

13/12 14h19

BECHAR - La relance de la destination touristique sud, spécifiquement celle de la Saoura, et la promotion des investissements dans le secteur du tourisme requièrent l’adhésion "effective" de l’ensemble des secteurs d’activités et la population, ont estimé mercredi à Bechar des participants à une journée d’étude sur le tourisme saharien.

La coordination entre les différents secteurs publics et privés est la "solution idoine pour promouvoir cette destination touristique qui a des retombées très importantes pour l’économie nationale et locale", ont-ils souligné.

"La relance et la dynamisation du tourisme saharien constituent des défis pour notre pays qui doit valoriser ses richesses touristiques et naturelles pour se placer sur le marché mondial du tourisme et ce, à travers l’intensification des efforts de promotion et de développement de la destination Sud’’, a estimé Douli Souad de l’université Tahri Mohamed (Bechar) dans un exposé intitulé "Promouvoir le tourisme Saharien".

Pour cette universitaire qui a mis en évidence des expériences Tunisienne et Jordanienne en matière de promotion et de développement de ce type de tourisme, "il est nécessaire de s’imprégner de ces expériences du fait des similitudes culturelles et sociales de l’Algérie avec ces pays arabes".

La nécessité de la sensibilisation des différents secteurs, des populations et des professionnels du tourisme dans le sud sur la consolidation de l’économie nationale et locale à travers l’attrait de touristes nationaux et étrangers, est l’une des conditions de la relance de cette destination, a-t-elle souligné. En 2016, sur les 140.000 touristes ayant effectué des séjours dans le sud du pays, 10.000 sont issus de diverses nationalités étrangères, a indiqué la même universitaire.

Abordant le sujet des investissements dans le secteur et à la lumière de l’intervention du directeur local du secteur du Tourisme et de l’Artisanal, sur les possibilités et les mesures prises par l’Etat en la matière, plusieurs opérateurs économiques locaux ont estimé que l’encouragement des investissements publics et privés dans ce secteur passe par un allègement des procédures administratives et techniques actuelles qui pénalisent plusieurs opérateurs désireux d’investir dans ce segment d’activité créateur d’emplois et de richesses.

Le renforcement des liaisons aériennes entre le nord et le sud du pays, et de l’étranger vers les régions touristiques du sud et de la Saoura durant la saison touristique saharienne (Octobre-Mai ), ainsi que l’encouragement et l’incitation des différents organismes de voyages et de tourisme à promouvoir cette destination, sont les autres propositions formulées par les operateurs économiques et responsables d’agences locales de tourisme et de voyages, présents à la rencontre, première du genre à être initiée au niveau de la wilaya par la Chambre locale de commerce et d’industrie (CCI).

La destination Saoura et réception prochaine d’unités hôtelières La destination de la Saoura, qui fait face actuellement à un déficit en unités hôtelières, pourra le rattraper dès la prochaine saison avec la réception de plusieurs unités, privées et publiques, totalisant plus de 1.000 lits, à l’instar du projet de rénovation de l’hôtel "’Rym" à Beni-Abbes (240 km au sud de Bechar) pour plus d’un milliard DA par la chaine publique hôtelière "El Aurassi", selon la direction locale du Tourisme et de l’Artisanat.

La wilaya de Bechar, dans sa contribution à la relance de la destination Saoura, est en voie d’ouvrir dès la prochaine session de formation professionnelle, un institut national de formation professionnelle dans les métiers de l’hôtellerie et ce, dans le but de renforcer ce segment qui aura un impact directe sur le développement du secteur, a-t-on rappelé.

Cette rencontre, à laquelle ont pris part, en plus des représentants de différents secteurs, des banques, des douanes, des communes ainsi que des intervenants dans le tourisme, a été aussi une occasion pour mettre en exergue le dynamise des initiateurs de la formule "Tourisme chez l’habitant".

Cette formule connait un "vif succès" auprès des touristes nationaux et étrangers de par le contact direct avec les populations et de leurs réalités comme c’est le cas à Taghit et Béni-Abbès où des dizaines de familles reçoivent des centaines de touristes durant la saison touristique du sud.

Une cellule d’approbation et de suivi de cette formule a été créé localement dans le but de réguler cette activité ainsi que celle de la fonction de guide, ont expliqué des responsables de la direction locale du Tourisme et de l’Artisanat.

Cette rencontre a eu le mérite de dégager une réflexion pour la poursuite des efforts en matière de promotion des investissements et de la destination Saoura, à travers la mise en place prochainement d’une coordination étroite entre les intervenants pour sa consolidation et la levée des contraintes en matière d’investissement dans le secteur, a tenu a souligner Youcef Ghazi, président de la CCI.

Actuellement, l’on enregistre à travers la wilaya 28 projets d’investissement pour plus de deux milliards DA dans le secteur, dont 10 ont bénéficié de contrats de concession et d’approbation de leurs plans par le ministère de tutelle, huit autres relevant de la propriété privé, et dix (10) autres ont été destinataires de contrat de concession locale.

Neuf (09) autres projets sont en réalisation et enregistrent des taux d’avancement de leurs travaux variant entre 75% et 95%, tandis que 19 autres seront lancés prochainement par leurs promoteurs, a-t-on fait savoir à la direction locale du Tourisme et de l’Artisanat.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • RECUPERATION DE 130 LOGEMENTS SOCIAUX SQUATTES A BORDJ OMAR IDRISS ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEBUT DE JOURNEES D’INFORMATION SUR LES SCIENCES SPATIALES ET L’ASTRONOMIE ...Lire la suite
  • LE TOUR D’ALGERIE CYCLISTE, PREUVE DE L’APTITUDE DE L’ALGERIE A ORGANISER UN EVENEMENT SPORTIF INTERNATIONAL...Lire la suite
  • BECHAR : LE SACRIFICE SUPREME DES MARTYRS DEMEURE "TOUJOURS VIVACE" ...Lire la suite
  • ACCELERER LA FINALISATION DU PROJET DE STEP DE TIMIMOUNE ...Lire la suite
VIDEO