Accueil ECONOMIE ASSOCIER LE CITOYEN DANS L’EQUATION SECURITAIRE POUR (...)
ECONOMIE

ASSOCIER LE CITOYEN DANS L’EQUATION SECURITAIRE POUR PRESERVER L’ECONOMIE

16/12 13h17

ILLIZI - Les participants à un séminaire national sur le thème de la "Société algérienne-Institutions : protection de l’économie nationale et lutte contre le crime transfrontalier", tenu samedi à Illizi, ont plaidé pour l’implication du citoyen dans l’équation sécuritaire pour préserver l’économie nationale.

Les intervenants, des représentants de corps constitués, d’associations locales et d’institutions administratives, ont souligné la nécessité d’impliquer le citoyen aux côtés des institutions sécuritaires et des institutions en rapport avec la protection de l’économie nationale et la lutte contre les différentes formes de criminalité influant négativement sur la rentabilité de l’économie nationale.

Le président de l’Organisation nationale de la solidarité associative (ONSA), Tahar Karoun, a, dans son intervention, affirmé que "le citoyen est un partenaire incontournable dans le plan et le processus sécuritaire", au regard des activités qu’il assume au sein de la société, notamment celles liées à la sensibilisation, la mobilisation et la coordination permanente et commune avec les différentes institutions œuvrant à la protection de l’économie nationale et la lutte contre la criminalité, dont l’Armée nationale populaire (ANP) et les Douanes Algériennes.

L’intervenant a mis en avant la mission assumée par les Douanes algériennes dans la lutte contre le crime transfrontalier, à travers ses diverses actions et contrôles menés au niveau des structures aéroportuaires et frontalières, telles que la lutte contre la contrebande et les stupéfiants.

L’ONSA, poursuit-il, prépare un séminaire international sur la sécurité et la lutte contre la criminalité, au cours duquel sera présentée l’expérience algérienne liée à la charte de la paix et la réconciliation nationale prônée par le Président de la république, M. Abdelaziz Bouteflika.

Le directeur-adjoint régional des Douanes algériennes de la wilaya d’Illizi, Si El-Hadj Sahraoui, a, pour sa part, mis en exergue la mission de ce corps constitué dans la protection de l’économie nationale et la lutte contre les différentes formes de criminalité, ajoutant que le plan stratégie des douanes (2016-2019) vise à jeter les passerelles de communication et de coordination avec les différents acteurs dans le volet de la protection de l’économie nationale et de lutte contre le crime.

Le coordinateur de l’ONSA des wilayas de l’Est du pays, Tewfik Boudiaf, a, pour sa part, évoqué l’approche participative de la société civile avec les différentes institutions sécuritaires dans la lutte contre le terrorisme et la protection de l’économie nationale, à travers des actions de vulgarisation et de sensibilisation menées par les acteurs de la société civile.

Initiée par l’ONSA, en coordination avec la direction régionale des Douanes algériennes d’Illizi, cette rencontre a donné lieu également à des interventions et débats autour des lois en vigueur en matière de lutte contre la contrebande et des démarches opérationnelles pour la lutte contre le crime transfrontalier, dont la lutte contre la drogue qui constitue un fardeau pour l’économie nationale et un danger guettant les jeunes.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
  • CAMPAGNE DE LABOURS : PREVISION D’EMBLAVEMENT DE 4.478 HA A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:EXPLOITATION DE L’ENERGIE SOLAIRE DANS LES ECOLES...Lire la suite
  • GHARDAÏA:UN CENTRE DE FORMATION DEDIE AUX ENERGIES PROPRES...Lire la suite
VIDEO