Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT ETUDE SUR LA PRESENCE DU GRAND CORMORAN AU LAC DE (...)
ENVIRONNEMENT

ETUDE SUR LA PRESENCE DU GRAND CORMORAN AU LAC DE MERDJADJA

20/12 09h02

OUARGLA - Une étude approfondie sur la présence pour la première fois de l’oiseau Grand Cormoran dans le lac de Merdjadja, wilaya déléguée de Yogourt (160 km Nord d’Ouargla), vient d’être lancée par le réseau des ornithologues de la zone Sud-est du pays, a-t-on appris mercredi auprès de la Conservation des forêts de la wilaya.

Menée en coordination avec différents acteurs dans le domaine, cette étude descriptive axe sur cet oiseau (phalacrocorax carbo), ayant élu domicile depuis deux ans dans la région, et sur les différents aspects liés à sa vie, sa localisation, sa population, son alimentation et sa reproduction, a indiqué à l’APS la chargée du recensement à la conservation, également membre du réseau national des ornithologues (responsable Sud-est), Nadjla Adhamou.

Le Grand cormoran, de la famille des phalacrocoracidés, est un piscivore qui s’est installé dans cette zone humide de Merdjadja, d’une importance écologique et réputée pour sa biodiversité au milieu de dunes de sables, constituant un espace idoine pour la vie de cet oiseau migrateur, a-t-elle expliqué.

De taille moyenne et recouvert de plumage gris, cette espèce avifaune, au coup long terminé d’un bec courbé, et avec des pattes en palmes, est arrivée en mai 2016 dans ce lac situé sur le territoire de la commune de Nezla, poursuit-elle.

La responsable a fait part, par ailleurs, de la réalisation d’une étude technique sur la reproduction de l’oiseau migrateur flamant rose, observé dernièrement en compagnie de poussins, au niveau de la zone humide d’El-Menea (wilaya de Ghardaïa), en plus de l’observation d’un escadron de ces oiseaux bagués, dont l’estampillage renvoie à la provenance française.

L’Algérie compte un grand nombre de chercheurs et ornithologues, ainsi que des photographes capables d’entrer de plein pied dans ce domaine, selon Mme Adhamou.

Pas moins de 10.935 oiseaux migrateurs, de 14 espèces, ont été recensés durant le mois de janvier de 2016 à travers les dix (10) zones humides classées et non-classées de la wilaya d’Ouargla, a-t-elle fait savoir.

Cette avifaune est composée notamment des espèces de flamant rose (8.530 oiseaux), Tadorne casarca (1.500), sarcelle marbrée (286) et lichasse blanche (200 oiseaux).

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • ILLIZI : NOMBREUX VISITEURS AU SALON DE L’ARTISANAT ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:ATTRIBUTION DE 300 LOGEMENTS AADL ET 1.588 AUTRES PL ...Lire la suite
  • ENTRETENIR LE BARRAGE DE KHENEG POUR IRRIGUER LE PERIMETRE CHEMORRA ...Lire la suite
  • PERCEVOIR LE DEVT. DES REGIONS FRONTALIERES DANS LE CADRE DE LEUR ENVIRONNEMENT ...Lire la suite
  • TAM : 1.111 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS PRETS A ETRE ATTRIBUES ...Lire la suite
VIDEO