Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT ATELIER D’EVALUATION DU PROJET DE PRESERVATION DE LA (...)
ENVIRONNEMENT

ATELIER D’EVALUATION DU PROJET DE PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE

27/12 13h52

ILLIZI- La contribution financière et la gestion participative de l’Algérie au projet national de préservation de la biodiversité d’intérêt mondial et d’utilisation durable des services éco-systémiques dans les parcs culturels en Algérie, a été au centre d’un atelier d’évaluation tenu, mercredi, à Illizi.

Les travaux de cet atelier, troisième du genre dans cette wilaya , sont dédiés à l’évaluation des résultats issus du précédent atelier et de l’apport financier et la gestion participative de l’Algérie dans les activités du projet national, mené avec le concours du Fonds de l’environnement, relevant du programme onusien pour le développement (PNUD), visant à soutenir les projets prônés par l’Algérie en matière de préservation de la biodiversité et de la préservation de l’environnement, a indiqué le directeur du projet, Salah Amokrane.

Ce projet consiste en la consolidation des systèmes de développement des cinq (5) parcs culturels en Algérie en vue d’une meilleure et efficace gestion participative pour la protection de ces espaces culturels et environnementaux, a-t-il expliqué .

L’expert, Mohamed Kâbache , a, pour sa part, passé en revue une étude sur le parc culturel de l’Atlas Saharien, coiffant six wilayas, dans laquelle il a mis en avant les importants atouts environnementaux que renferment ces régions, avant d’attirer l’attention sur le phénomène de la désertification.

Intervenant à cet atelier , le représentant du ministère des Affaires étrangères, Yahia Kader, a, de son côté, mis en relief le rôle de l’Algérie dans la préservation de la biodiversité d’intérêt mondial, et les divers projets menés, à ce titre, à échelle locale.

L’occasion a été mise à profit pour passer en revue le plan de protection du guépard du Sahara à la faveur des études réalisées sur ce félin au niveau du parc culturel , avant de lancer, en prévision du mois d’avril prochain, une étude similaire au niveau du parc culturel du Tassili N’Ajjer dans la wilaya d’Illizi.

Cet atelier s’est déroulé en présence des représentants, du ministère des Affaires étrangères, du tourisme et de l’artisanat, des ressources en eau, de la formation et de l’enseignement professionnels, de la culture, des finances , de la société civile et d’autres secteurs en rapport avec le projet.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
  • CAMPAGNE DE LABOURS : PREVISION D’EMBLAVEMENT DE 4.478 HA A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:EXPLOITATION DE L’ENERGIE SOLAIRE DANS LES ECOLES...Lire la suite
  • GHARDAÏA:UN CENTRE DE FORMATION DEDIE AUX ENERGIES PROPRES...Lire la suite
VIDEO