Accueil ECONOMIE AGRICULTURE CIMENTERIE DE TIMEGTANE:FLEURON INDUSTRIEL PROMETTEUR (...)
AGRICULTURE

CIMENTERIE DE TIMEGTANE:FLEURON INDUSTRIEL PROMETTEUR POUR LE SUD

27/12 14h57

ADRAR- La dynamique de développement dans la wilaya d’Adrar s’est consolidée ces dernières années par d’importants projets socio-économiques structurants ayant contribué largement aussi bien au renforcement des infrastructures industrielles de la région qu’à l’amélioration des conditions de vie de la population locale.

Ce bond "qualitatif" réalisé par cette wilaya de l’extrême Sud du pays s’est traduit par l’entrée en production dernièrement de la cimenterie de Timegtane, 270 km Est de la wilaya d’Adrar, un impressionnant fleuron industriel prometteur appelé à satisfaire les besoins du Grand Sud en ciment et d’ouvrir de nouvelles perspectives d’exportation de la matière.

Couvrant une superficie de 32 hectares, cette entité économique, inaugurée récemment par le Premier Ministre, M. Ahmed Ouyahia lors de sa dernière visite dans la région, offre une capacité de production initiale annuelle de 1,5 million de tonnes, toutes variétés de ciment, pour passer à une production, en plein régime d’exploitation, de trois (3) millions de tonnes/an après mise en service du second train de production, ont expliqué à l’APS les responsables de cette unité.

Fruit d’un partenariat algéro-chinois pour un investissement de près de 21 milliards DA, et réalisée dans un délai "record" ne dépassant pas une année, cette cimenterie est appelée à propulser l’essor de développement aussi bien de cette wilaya que du Grand Sud du pays, à la faveur de la mise à la disposition et l’approvisionnement entreprises établies dans la région cette matière première.

Cette unité qui aura, entre-antres retombées, la réduction du fardeau des importations du pays en ciment, assurera une production de différents type de ce produit, dont le ciment pétrolier avec une capacité de production annuelle de 300.000 tonnes en vue de répondre à la demande des entreprises pétrolières opérant dans la région.

Relevant du groupe El-Hamel Sidi Moussa à Adrar, cette cimenterie aura également un impact positif sur l’emploi en contribuant indubitablement à la résorption du chômage à la faveur de la création de 400 postes permanents et 700 autres temporaires, ainsi que la relance d’autres activités y afférentes.

Le recours au partenariat avec la partie chinoise est motivé par la grande expérience dont elle (chinois) jouit à échelle mondiale dans ce domaine, lui a conféré également la mission d’assurer, en vertu du contrat, la gestion de cette entité industrielle sur une période couvrant les sept (7) premières années d’exploitation, en vue de permettre un transfert d’expérience et la formation des employés algériens sur les techniques modernes d’exploitation de ce type d’installations.

Perspectives d’autosuffisance et d’exportation

Le choix du site ayant servi d’assiette dans la commune de Timegtane pour ce projet, conforme aux normes international respectant l’environnement, tient compte divers facteurs logistiques, tels que la disponibilité de la matière première brute devant influer positivement sur les coûts de production et la rentabilité de l’unité et, ainsi, sur la compétitivité du prix du sac de ciment.

’usine est l’une des rares à disposer de sa propre source d’énergie, car disposant d’une centrale électrique de 32 mégawatts lui assurant une continuité de ses activités sans aucune pression sur le réseau domestique de distribution publique d’électricité.

Les responsables de la cimenterie entendent atteindre une autosuffisance de la région pour se tourner, par la suite, vers l’exportation du produit vers l’étranger, notamment les pays voisins et les autres du Sahel africain, surtout que les orientations des hautes autorités du pays visent à promouvoir les exportations hors-hydrocarbures et à réduire la facture des importations du ciment.

Ils fondent, pour ce faire, de larges espoirs sur le développement du réseau routier, toutes directions, notamment le tronçon reliant, sur 35 km, la cimenterie à la commune de Timegtane, et l’axe routier reliant, sur 170 km, la wilaya d’Adrar et la commune d’Aoulef, Nord de la wilaya.

Ce réseau routier, infrastructure primordiale, devra contribuer à l’amélioration des conditions d’acheminement du produit et d’exportation, notamment vers les pays africains limitrophes.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • RECLAMATION DE LA REGULARISATION DES DOSSIERS D’INVESTISSEMENT AGRICOLE...Lire la suite
  • LE DG DES DOUANES A TAMANRASSET SUITE A L’ACCIDENT AYANT FAIT 4 MORTS PARMI LES AGENTS ...Lire la suite
  • ILLIZI : ENTREE EN SERVICE D’UNE UNITE D’HEMODIALYSE A B. OMAR IDRISS ...Lire la suite
  • FETE DES TRAVAILLEURS : H-MESSAOUD ABRITE LES FESTIVITES OFFICIELLES...Lire la suite
  • RECUPERATION DE 130 LOGEMENTS SOCIAUX SQUATTES A BORDJ OMAR IDRISS ...Lire la suite
VIDEO