Accueil ECONOMIE FINANCES ADRAR : POUR DES ALTERNATIVES FINANCIERES DE GESTION (...)
FINANCES

ADRAR : POUR DES ALTERNATIVES FINANCIERES DE GESTION COMMUNALE

17/01 15h02

ADRAR - La gestion des affaires de la commune, cellule de base du développement local, requiert, au regard des exigences croissantes du développement et des attentes de la population, la mise en place de nouveaux mécanismes à même de permettre des alternatives financières supplémentaires, a estimé le président de l’Assemblée populaire communale (P-APC) d’Adrar.

Approché par l’APS, Akacem Abdelkrim a indiqué que ces mesures administratives "contribueront indubitablement à la réduction des charges de dépenses de gestion sur le trésor public, en encourageant +l’innovation dans le financement+, une nouvelle approche des pouvoirs publics dans la gestion et le fonctionnement des collectivités locales".

Faisant part de nombreuses visons locales "utiles" pour mettre en forme des projets rentables, à même de renflouer les caisses de la commune à travers le recouvrement des recettes de prestations et autres revenus, dont ceux issus des locations, l’édile a indiqué cependant que la situation des biens fonciers constitue un "grand obstacle" gênant les ambitions de développement.

Des contrainte qui, a-t-il avancé, nécessitent des dispositions organisationnelles souples devant permettre d’atteindre les objectifs locaux et permettre aux communes d’agir aisément.

S’agissant des ressources humaines, M. Akacem a estimé nécessaire le levée du gel sur le recrutement de personnels professionnels pour cette collectivité locale, en vue de lui permettre, en tant que chef lieu de wilaya, de mener à bien ses missions, notamment la gestion des services de la commune, l’amélioration du service public, l’hygiène, l’entretien, l’éclairage public, la gestion des espaces verts et des écoles primaires.

—Aller vers les énergies renouvelables et réduire les charges d’électricité— Le P-APC d’Adrar a relevé, en outre, que la consommation électrique par de nombreuses structures et installations relevant de la commune constitue un lourd fardeau financier sur le budget de fonctionnement, mettant l’accent , pour cela, sur la nécessité de trouver d’autres alternatives pour l’exploitation des énergies renouvelables, plus avantageuses et disponibles dans la région.

Pour cet élu, l’encouragement de l’exploitation des énergies renouvelables dans la gestion des structures publiques demeure tributaire de la mise en place d’un mécanisme efficient à même de garantir l’aboutissement de cette démarche.

Cette démarche requiert, a-t-il suggéré, la mobilisation de la main-d’£uvre qualifiée par l’ouverture de spécialités de formation et la mobilisation de pièces de rechange, en vue d’assurer la pérennité de l’exploitation des énergies renouvelables, ainsi que le soutien des prix des équipements de ces énergies propres afin de permettre leur large utilisation par les collectivités.

La réunion de ces conditions est susceptible de favoriser cette orientation vers l’exploitation des énergies renouvelables, en vue de réduire les charges financières engendrées par la consommation de l’électricité conventionnelle, notamment en matière d’éclairage public, d’électrification des lieux et structures publiques, y compris les mosquées, sachant que le tissu urbain de la ville d’Adrar ne cesse de s’étendre.

Le P-APC d’Adrar a aussi suggéré la création d’une instance exécutive publique chargée des opérations de production, d’exploitation et d’accompagnement des énergies renouvelables. "L’énergie solaire est la source appropriée à exploiter dans la wilaya d’Adrar, eu égard aux spécificités naturelles de la région", conclut M. Akacem, avant de souligner l’importance de la réalisation d’une centrale photovoltaïque pour certaines activités, tels que l’agriculture et les équipements de climatisation.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • RECUPERATION DE 130 LOGEMENTS SOCIAUX SQUATTES A BORDJ OMAR IDRISS ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEBUT DE JOURNEES D’INFORMATION SUR LES SCIENCES SPATIALES ET L’ASTRONOMIE ...Lire la suite
  • LE TOUR D’ALGERIE CYCLISTE, PREUVE DE L’APTITUDE DE L’ALGERIE A ORGANISER UN EVENEMENT SPORTIF INTERNATIONAL...Lire la suite
  • BECHAR : LE SACRIFICE SUPREME DES MARTYRS DEMEURE "TOUJOURS VIVACE" ...Lire la suite
  • ACCELERER LA FINALISATION DU PROJET DE STEP DE TIMIMOUNE ...Lire la suite
VIDEO