Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE AU CENTRE D’UN (...)
ENVIRONNEMENT

LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE AU CENTRE D’UN ATELIER A TAMANRASSET

28/01 15h11

TAMANRASSET- Les participants à un atelier dédié à l’évaluation du projet de préservation de la biodiversité, tenu dimanche à Tamanrasset, ont mis en avant les résultats obtenus du projet en cours d’exécution à travers cinq parcs culturels du pays.

Les représentants des secteurs concernés par le projet national de préservation de la biodiversité d’intérêt mondial et d’utilisation durable des services éco-systémiques dans les parcs culturels en Algérie, ont mis en valeur les objectifs et résultats atteints et leur importance par l’évaluation des activités réalisés par l’Algérie, partenaire à ce projet.

Dans son intervention, la représentant des affaires étrangères, Mme. Ghalia Benzioueche, a indiqué que son département ministériel accorde une grande importance et un suivi minutieux à ce projet par la relance des activités à portée économique, répondant aux spécificités de chaque région.

La même responsable a, à ce titre, appelé à échanger les expériences et associer les parties concernées, notamment la population locale, garante de la faisabilité et de la durabilité de ce projet.

Le représentant du programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Algérie, M. Eric Overvest, a salué, dans son allocution, l’engagement de l’Algérie qui a prouvé, à travers l’exécution de ce projet, sa volonté d’£uvrer à la protection du patrimoine.

Le représentant onusien, qui a souligné la nécessité d’accompagner l’opération de mise en £uvre de ce projet, a indiqué que l’action des experts onusiens se poursuit pour développer les connaissances et renforcer le cadre juridique, en vue d’atteindre l’objectif de protection de la biodiversité.

Le programme de cet atelier de deux jours prévoit l’animation d’une série de communications ayant trait au thème et à l’évaluation des taux d’avancement dans la concrétisation de ce projet et de ses objectifs.

Les participants devront passer en revue la contribution financière et la gestion participative des projets sectoriels concernés, dont l’agriculture, le tourisme, l’environnement et la culture, par la consécration de la consultation commune, ainsi que l’élaboration d’un bilan des activités réalisées, des activités en cours et des perspectives du projet, ainsi que l’association de la population et des acteurs locaux pour garantir la durabilité du projet, a indiqué le coordinateur local du projet, Ourrezig Hiballah.

En marge de l’atelier, il sera procédé à la signature de conventions-cadres pour le renforcement des activités des offices du tourisme de Tamanrasset et Tazrouk, à travers l’attribution d’équipements pour leur exploitation dans la promotion du tourisme local et la valorisation des sites touristiques, selon les organisateurs.

Il est projeté également l’organisation d’une visite de terrain dans la région de Tagmart, en vue de se rapprocher des bénéficiaires des actions de développement retenues aux titre du programme de gestion des sites prioritaires, et de remettre des matériels de contrôle de la biodiversité au profit de femmes bénéficiaires dans la localité de Tarhanent.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SUIVI MITIGE DE LA GREVE DE L’INTERSYNDICALE AU SUD...Lire la suite
  • ZITOUNI MET EN EXERGUE LE MESSAGE DU CHAHID POUR L’UNITE NATIONALE...Lire la suite
  • CAMPAGNE OLEICOLE : PLUS DE 7.112 QX D’OLIVES RECOLTES A OUARGLA ...Lire la suite
  • CNDH : 577 PLAINTES PRISES EN CHARGE EN ALGERIE EN 2017 ...Lire la suite
  • FINALISATION DE L’ETUDE D’AMENAGEMENT DE LA BERGE D’OUED MZI ...Lire la suite
VIDEO