Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT LUTTE ANTI-BRACONNAGE:POUR UNE COMMISSION INTERSECTORIELLE
ENVIRONNEMENT

LUTTE ANTI-BRACONNAGE:POUR UNE COMMISSION INTERSECTORIELLE

30/01 14h29

OUARGLA- Les participants à un atelier de sensibilisation sur "le braconnage et le commerce illicite de la faune", clôturé lundi à Ouargla, ont plaidé pour la création d’une commission intersectorielle nationale chargée de la lutte contre le braconnage et le commerce illicite d’animaux sauvages.

Les intervenants ont recommandé l’implication du secteur de la recherche scientifique dans la lutte contre les crimes liés au braconnage et au commerce illicite d’animaux sauvages, ainsi que la conclusion de conventions entre la direction générale des forêts et les douanes algériennes.

Ils ont appelé, lors de cette rencontre initiée par le 4ème commandement régional de la gendarmerie (4CRGN-Ouargla), à la mise en place aussi de brigades mixtes (GN, Douanes) pour veiller au contrôle des marchés et points de vente des animaux, en plus de l’implication de la société civile, dont les associations et organisations, en vue d’ancrer les règles combatives contre ce type de chasse non-encadrée et la sensibilisation sur ses risques et séquelles aussi bien sur la richesse faunistique et floristique que sur l’écosystème.

Les intervenants ont également souhaité la révision des dispositions liées à la détention d’armes de chasse, la restitution des armes aux brigades territoriales en attendant la régularisation de la situation et la création des réserves naturelles en vue d’encourager l’investissement privé.

Les recommandations adoptées au terme de cette rencontre ont porté, par ailleurs, sur la création, dans le Sud-est du pays, de brigades spéciales dotées de moyens nécessaires, relevant du secteur des forêts et chargées de traquer les braconniers, ainsi que l’étude et le recensement des espèces d’animaux vivant la région. De nombreux intervenants ont mis à profit cette rencontre pour suggérer la lutte contre les différentes formes d’agressions et d’interventions démesurées sur l’environnement, dont les habitations et les usines, et d’accélérer la promulgation du nouveau décret exécutif définissant les mécanismes et modalités de lutte contre le braconnage en vertu de l’article 35 de la loi sur la chasse.

La couverture médiatique des questions traitées par les unités territoriales et la sensibilisation à travers les médias sur les dangers de ce phénomène et son impact négatif sur l’écosystème, ont également été recommandées par les participants.

Cet atelier d’information et de sensibilisation s’assigne, entre-autres objectifs, la vulgarisation du cadre juridique de protection de la faune sauvage en Algérie, ainsi que du rôle de la gendarmerie nationale dans la lutte contre le braconnage et le commerce illicite des animaux sauvages.

La rencontre, à laquelle ont assisté les cadres des secteurs concernés (Forêts, Douanes, fédération nationale des chasseurs), a permis de passe en revue les missions dévolues, dans ce cadre, aux services des douanes, des forêts et de la fédération des chausseurs, dans la protection de la faune et la développement de la chasse.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU RURAL AU CŒUR D’UNE JOURNEE DE VULGARISATION ...Lire la suite
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
VIDEO