Accueil CULTURE AKHAMOUKH ET LA MISE EN ECHEC DES DESSEINS COLONIAUX
CULTURE

AKHAMOUKH ET LA MISE EN ECHEC DES DESSEINS COLONIAUX

1er/02 08h05

TAMANRASSET- Les positions héroïques du défunt Moudjahid Hadj Moussa Agh-Akhamoukh ont contribué à la mise en échec des desseins de la France coloniale visant la séparation du Sahara du reste de l’Algérie, a souligné, mercredi à Tamanrasset, Dr. Lahcene Zeghidi, enseignant d’Histoire à l’université d’Alger.

S’exprimant lors d’une conférence organisée dans la commune d’Abalessa (100 km de Tamanrasset), dans le cadre de la commémoration du 12ème anniversaire de la mort du Moudjahid, l’historien a indiqué que "la position stratégique de la région de l’Ahaggar et les convoitises de la France coloniale de domination des territoires du Sahara algérien, passage des caravanes commerciales et zones de transit pour les populations locales, ont poussé la France à se rapprocher des frères Hadj Moussa Akhamoukh et Bey Akhamoukh, pour les amener à traiter avec elle et concrétiser ses desseins coloniaux".

"Les démarches coloniales ont été fermement rejetées par le Moudjahid Hadj Moussa Akhamoukh et son frère qui ont fait preuve d’un patriotisme sans faille pour protéger l’intégrité et l’unité territoriale et marquer l’indéfectible appartenance à l’Algérie", a indiqué le conférencier.

Le chercheur en histoire de la région de l’Ahaggar, Ramdane Hadji a, de son coté, braqué les feux sur les fortes positions de cette personnalité emblématique (Akhamouk), des positions qui, a-t-il dit, ont influé positivement sur toute la région et les zones environnantes des pays limitrophes.

"Ces positions, qu’il appartient de saluer, ont permis d’assurer la sécurité et la stabilité de tous ces territoires", a soutenu l’intervenant.

Initiée par l’association "Mechaâl El-Chahid", cette conférence s’inscrit au titre des activités visant la remémoration des personnalités ayant marqué l’histoire de l’Algérie et ayant contribué à l’édification des institutions algériennes après l’indépendance, ainsi qu’au rappel des sacrifices consentis durant la guerre de libération nationale, a indiqué le président de l’association, Mohamed Abbad.

L’occasion a été mise à profit pour inaugurer, au centre universitaire de Tamanrasset, qui porte le nom du défunt, une fresque murale portant une biographie du défunt Moudjahid Hadj Moussa Agh Akhamoukh, en plus de l’organisation d’un cross à Abalessa et d’une cérémonie de remise de prix aux vainqueurs.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SUIVI MITIGE DE LA GREVE DE L’INTERSYNDICALE AU SUD...Lire la suite
  • ZITOUNI MET EN EXERGUE LE MESSAGE DU CHAHID POUR L’UNITE NATIONALE...Lire la suite
  • CAMPAGNE OLEICOLE : PLUS DE 7.112 QX D’OLIVES RECOLTES A OUARGLA ...Lire la suite
  • CNDH : 577 PLAINTES PRISES EN CHARGE EN ALGERIE EN 2017 ...Lire la suite
  • FINALISATION DE L’ETUDE D’AMENAGEMENT DE LA BERGE D’OUED MZI ...Lire la suite
VIDEO