Accueil SOCIETE SANTE PLUS DE 4.000 CANCEREUX ENREGISTRES A FIN JANVIER
SANTE

PLUS DE 4.000 CANCEREUX ENREGISTRES A FIN JANVIER

4/02 14h52

EL-OUED- Plus de 4.000 cas de cancer ont été recensés jusqu’à fin janvier 2018 à travers les différentes régions de la wilaya d’El-Oued, a indiqué le président du bureau régional de l’association "El-Fedjr" d’aide aux cancéreux.

L’association s’emploie à accompagner et suivre 2.500 malades, dont 99 % issus de couches sociales défavorisées, notamment en matière de chimiothérapie et de radiothérapie, a précisé Mohamed Zeghdi.

Outre 1.500 malades pris en charge au niveau du service d’oncologie et de chimiothérapie de l’établissement public hospitalier EPH Benamar-Djilani d’El-Oued, 500 autres cas sont traités dans des centres anticancéreux existants dans d’autres régions du pays, ou à l’étranger, a-t-il également indiqué.

Il est relevé six types de cancer prévalant dans la wilaya d’El-Oued, dont les cancers du sein et du col de l’utérus chez les femmes, des cancers colorectal, de la prostate et du poumon chez les hommes et la leucémie chez les enfants, selon Mohamed Zeghdi qui signale que les femmes représentent 70 % des personnes atteintes par cette maladie.

Plus de 20 nouveaux cas de cancer sont dépistés et dix (10) décès sont déplorés chaque mois dans la wilaya d’El-Oued, selon les données fournies par l’association qui appelle les responsables du secteur de la santé à mettre en place des mécanismes pouvant contribuer à freiner la recrudescence de la pathologie.

L’on explique la hausse du nombre de décès dû au cancer par le diagnostic tardif de la maladie, souvent en phase de métastase, la rendant difficile à tout traitement de chimiothérapie et radiothérapie.

De nombreux malades ne sont recensés que tardivement à travers les localités enclavées et déshéritées, en l’absence notamment de structures médicales dans leurs régions susceptibles de leur permettre d’effectuer un dépistage précoce.

L’association s’emploie chaque année, dans le cadre de la dynamisation de la stratégie de dépistage précoce, notamment chez les femmes, à mettre à jour son programme annuel de sensibilisation portant notamment sur l’organisation de campagnes (portes ouvertes et journées d’information) ciblant toutes les catégories de la société en vue d’ancrer la culture du suivi médical, comme étant le seul mécanisme permettant de dépister précocement la maladie et freiner sa propagation.

-Mise en service prochaine d’un centre anticancéreux-

Par souci d’une meilleure prise en charge des cancéreux de la région, la wilaya d’El-Oued sera dotée prochainement d’un centre régional anticancéreux devant entrer en service prochainement.

Inscrit au titre de la carte médicale nationale du ministère de la santé visant une meilleure prise en charge des malades par le rapprochement des structures spécialisées et la mobilisation des équipements nécessaires à la lutte contre cette maladie, ce projet, dont les travaux de réalisation tirent à leur fin, a nécessité un investissement de 5,2 milliards DA (études, suivi et réalisation), dégagé au titre du programme complémentaire de soutien à la croissance.

Implanté sur le territoire de la commune du chef-lieu de wilaya, ce centre, dont l’opération d’équipement se poursuit actuellement, présentera une capacité d’accueil de 140 lits et englobera huit (8) services médico-chirurgicaux, dont le dépistage, l’imagerie médicale, la médecine nucléaire, la radiothérapie, les soins intensifs, la chirurgie, et le laboratoire d’analyses médicales, selon sa fiche technique.

-Un centre d’accueil des cancéreux à réceptionner prochainement-

Le projet de réalisation d’un centre d’accueil et d’hébergement des cancéreux, relevant du bureau d’El-Oued de l’association El-Fedjr d’aide aux cancéreux, sera réceptionné prochainement.

D’une capacité de 50 lits, ce projet, dont les travaux de réalisation, lancés depuis trois ans ont atteint un taux d’avancement de 70%, devra prendre en charge du transport et de l’hébergement, outre les malades de la wilaya d’El-Oued, ceux de wilayas voisines, a expliqué le président de l’association.

Sa concrétisation coïncide avec l’inscription et le lancement des travaux de réalisation du centre régional anticancéreux, dans le but de répondre aux besoins et prestations sociales des malades, notamment en matière de transport et d’hébergement.

Implanté à la cité "1er Novembre" à El-Oued, ce centre d’accueil, dont l’association El-Fedjr assure le financement, renferme, en plus des chambres d’hébergement, un restaurant, une salle de soins, une pharmacie et une bibliothèque.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • LE DG DES DOUANES A TAMANRASSET SUITE A L’ACCIDENT AYANT FAIT 4 MORTS PARMI LES AGENTS ...Lire la suite
  • ILLIZI : ENTREE EN SERVICE D’UNE UNITE D’HEMODIALYSE A B. OMAR IDRISS ...Lire la suite
  • FETE DES TRAVAILLEURS : H-MESSAOUD ABRITE LES FESTIVITES OFFICIELLES...Lire la suite
  • RECUPERATION DE 130 LOGEMENTS SOCIAUX SQUATTES A BORDJ OMAR IDRISS ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEBUT DE JOURNEES D’INFORMATION SUR LES SCIENCES SPATIALES ET L’ASTRONOMIE ...Lire la suite
VIDEO