Accueil ECONOMIE AGRICULTURE AGRICULTURE A BECHAR : DES EXPERTS EN MISSION (...)
AGRICULTURE

AGRICULTURE A BECHAR : DES EXPERTS EN MISSION D’EVALUATION

13/02 15h00

BECHAR - Un comité d’experts et cadres du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pèche a entamé mardi une mission d’évaluation des réalisation, lacunes et moyens à mettre en £uvre pour la relance et le développement du secteur agricole dans la wilaya de Bechar, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

Ce comité est composé de représentants des directions centrales du ministère et des différents centres et structures de développement agricole et de formation dans les activités agricoles, des forets, de l’Office national des terres agricoles (ONTA), du haut-commissariat au développement des zones steppiques ainsi que ceux de la Pêche.

Il aura comme tache aussi de faire le diagnostic de la situation du périmètre irrigué de la plaine d’Abadla (5.400 ha) en butte à différentes contraintes qui freinant son développement, malgré l’existence de ressources hydriques destinées à son irrigation, a-t-on précisé.

La venue de ce comité, dont les membres auront plusieurs rencontres avec les intervenants dans le secteur et les représentants des différentes associations d’agriculteurs au niveau des périmètres de mise en valeur des terres sahariennes, intervient suite à une décision prise par le ministre du secteur, lors de sa récente visite de travail dans la wilaya, a-t-on signalé.

Outre cette plaine ou activent 1.460 agriculteurs, la wilaya enregistre une superficie globale de 49.016 ha, attribuée au titre de la mise en valeur des terres sahariennes, ainsi que 37 concessions agricoles reparties à travers 9.423 ha, dont 3.710 ha déjà attribués à 546 promoteurs agricoles ayant émis le v£u d’investir dans différentes filières agricoles, selon la direction locale des services agricoles (DSA).

Actuellement, l’on compte une superficie globale de13.918 ha dédiée à la phoeniciculture, avec une production annuelle de 269.489 quintaux et 3.096 ha destinés à la filière oléicole en voie de développement.

La richesse animale estimée à 208.344 têtes d’ovins, 1.711 bovins, 31.907 têtes de camélidés et 64.510 caprins, ainsi que 120 établissements d’élevage avicole (597.000 poules), selon la DSA.

Le secteur agricole doit se développer davantage et exploiter l’ensemble des ressources de la wilaya pour se hisser au rang de véritable catalyseur économique, à travers l’assainissement de l’ensemble des situations et contraintes entravant son développement, malgré les investissements publics consentis ces 15 dernières années et estimés à plus de 800 milliards DA, estiment des représentants d’associations locales d’agriculteurs.

Ces derniers espèrent que la mission de ce comité d’experts permettra de dégager des solutions durables pour le développement de ce secteur porteur.

Actuellement, seul le secteur de la Pêche continue à donner des satisfactions, grâce à l’essor qu’il a connu ces quatre dernières à travers la concrétisation de plusieurs programmes et projets, ce qui a permis en 2017, à titre illustratif, de produire 203,7 tonnes de poisson d’eau douce de plusieurs espèces, expliquent-ils. Le secteur est en train de développer l’exportation de ce type de poisson vers des pays étrangers, à l’instar de la Tunisie, a-t-on fait savoir.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 1.500 POSTES POUR LES CANTINES SCOLAIRES ...Lire la suite
  • OUARGLA : RASSEMBLEMENT DE REVENDICATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ...Lire la suite
  • SANTE SCOLAIRE:227.000 ELEVES EN BENEFICIENT A EL-OUED...Lire la suite
  • COURS D’ALPHABETISATION : PRES DE 4.500 INSCRITS A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEDOMMAGEMENT DE DEGATS DUS AUX COUPURES ELECTRIQUES...Lire la suite
VIDEO