Accueil ECONOMIE FINANCES EXPORTATIONS : 28.6 MILLIONS D’EUROS REALISES
FINANCES

EXPORTATIONS : 28.6 MILLIONS D’EUROS REALISES

15/02 09h51

GHARDAIA - Les recettes drainées par les exportations des produits manufacturés par des entreprises de la wilaya de Ghardaïa, affiliées à la Chambre de commerce et d’industrie du M’zab (CCIM), ont atteint en 2017 la somme de 28,6 millions d’euros, indique un bilan des services de la direction locale du Commerce.

"Ce résultat illustre bien les performances enregistrées par les entreprises de Ghardaïa dans le marketing et leur participation aux différentes foires internationales, notamment en Europe et dans les pays africains, eu égard au climat de crise économique mondiale", a expliqué à l’APS le directeur de la CCIM, Mustapha Nedjar.

Ces exportations d’un tonnage estimé à plus de 168,43 tonnes ont porté sur différents articles, en particulier des produits de verrerie, de la toile et bâche, des produits de textile, des bouteilles en plastique ainsi que des tapis et des dattes de qualité supérieure (Deglet-Nour), a-t-il précisé.

Les pays du Maghreb (Tunisie et Maroc), le Sénégal, l’Ukraine et les USA sont les principales destinations des exportations de quelques entreprises de Ghardaïa, qui ont déclaré leurs activités auprès des services de la CCIM, a fait savoir M. Nedjar.

De nombreux industriels de la wilaya ont investi les marchés subsahariens qui présentent un fort potentiel à l’exportation, notamment en produits de plastique et de l’agroalimentaire (pâtes alimentaires), ainsi que l’exportation de dattes communes, a révèle le directeur de la CCIM. 

De nombreux exportateurs de la wilaya non affiliés à la chambre de Ghardaïa exportent également leurs produits à partir des ports du nord du pays et ne sont pas comptabilisés par les services de la CCIM, a signalé son directeur.

Selon le responsable de la Chambre du commerce, les entreprises de la wilaya de Ghardaïa s’attendent pour l’année 2018 à un chiffre d’affaires plus important à l’exportation, avec l’encouragement des pouvoirs publics aux exportations hors hydrocarbure.

Cette prévision haussière est également justifiée par l’intérêt accordé par de nombreux marchés africains, européens et méditerranéens aux produits agricoles, particulièrement les produits "Bio", et à l’artisanat algérien grâce au travail de promotion effectué durant les différents salons et foires internationaux, a-t-il indiqué. Créée en 1958, la Chambre du commerce et de l’industrie du M’zab regroupe actuellement quelques 200 opérateurs économiques employant plus de 3.000 travailleurs.

Elle entreprend de nombreuses actions visant à la promotion et au développement du tissu économique de la wilaya de Ghardaïa, particulièrement les secteurs du commerce, de l’industrie, des services et du Bâtiment, travaux publics et hydraulique (BTPH).

La Chambre organise également des séminaires de vulgarisation et de sensibilisation de l’arsenal juridique relatif au développement économique ainsi que des cours de formation pour les opérateurs économiques, ont relevé ses responsables.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
VIDEO