Accueil ECONOMIE LAGHOUAT : DE GRANDES AVANCEES POUR RELEVER LES DEFIS (...)
ECONOMIE

LAGHOUAT : DE GRANDES AVANCEES POUR RELEVER LES DEFIS ENERGETIQUES

24/02 10h48

LAGHOUAT- De grandes avancées ont été enregistrées par la wilaya de Laghouat pour relever les défis énergétiques, et les nombreux projets dont elle a bénéficié la placent au c£ur du réseau énergétique (électricité et gaz) national, la veille du 47e anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures.

L’existence sur son territoire du complexe gazier de Hassi-R’mel, qui concentre et dispatche la production gazière nationale font d’elle un maillon fort du tissu industriel, notamment dans le segment des hydrocarbures.

Etant au centre de la chaine d’acheminement du gaz du Sud vers le Nord du pays, elle enregistre la réalisation de plusieurs stations de compression de gaz, avec un projet de station GR-4 pour le pompage du gaz de la wilaya d’Illizi vers le centre de dispatching de Hassi-R’mel, d’une capacité de 8 milliards m3/an et dont les travaux sont à 80% d’avancement, selon les données de la direction de l’Energie de laghouat.

de Cette station vient s’ajouter au projet GR-5 qui avait été mis en exploitation en juillet 2017 et qui assure le pompage du gaz de la wilaya d’Adrar vers Hassi-R’mel (Laghouat) puis Arzew (Oran), avec une capacité de 12 milliards m3/an et d’un cout de 16,8 milliards DA, a-t-on fait savoir.

En parallèle, les travaux en voie de finalisation concernant le projet de la centrale électrique de Tilghemt, d’une capacité prévisionnelle de 590 mégawatts, couvrant une surface de 15 hectares et projetée pour un cout de 2,6 milliards DA.

Les travaux se poursuivent également pour ce qui est du projet d’une station similaire de 368 mégawatts, toujours dans la région de Tilghemt, actuellement à 55% d’avancement de la partie génie-civil et 10% de celle de génie-mécanique et de pose des installations, d’après la même source.

Une autre opération a été lancée début 2018 pour la réhabilitation de forages de pompage de gaz à Hassi-R’mel, un projet confiée à une firme japonaise pour un cout de 2 milliards dollars US, avec un délai contractuel de trois années.

Les énergies renouvelables, un autre challenge

Ne se contentant pas des seuls programmes de développement des énergies classiques, la wilaya s’est fixé un nouveau challenge, à travers des programmes à moyen et long termes, pour la production d’énergies renouvelables, notamment le solaire, a fait savoir la direction locale du secteur de l’Energie.

Elle a ainsi enregistré l’entrée en exploitation en 2016 d’une centrale solaire de 20 mégawatts dans la zone d’El-Kheneg, pour laquelle avait été alloué un financement de 3,17 milliards DA.

La wilaya s’est renforcée aussi par l’entrée en service l’année d’après (2ème trimestre 2017) d’une autre centrale solaire de 80 mégawatts, toujours dans la zone d’El-Kheneg, avec des compétences algériennes. Ces deux infrastructures viennent s’ajouter à la centrale hybride (gaz+solaire) de 120 mégawatts, en exploitation depuis 2011 à Tilghemt (Hassi-R’mel), souligne la source.

La direction de l’Energie de la wilaya de Laghouat a, dans ce même domaine, renforcé ses relations avec l’Université Amar Thelidji, à travers l’intensification des travaux recherches sur les énergies renouvelables et les voies de leur exploitation future. Pour leur part, les étudiants bénéficient de stages d’application au sein des entreprises énergétiques.

Taux "appréciables" de raccordement aux réseaux d’électricité et du gaz

La wilaya de Laghouat est parvenue, à la faveur des programmes inscrits à son actif, de réaliser des taux "appréciables" de raccordement aux réseaux d’électricité et du gaz, qui sont passés de 80% en 1999 à 97% actuellement pour ce qui est de l’électricité.

Elle a réalisé quelques 756 km de lignes électrique pour 3.444 foyers, et compte un projet de 90 km en cours de réalisation, le tout au titre du quinquennal 2010-2014 et d’un programme complémentaire.

S’agissant du raccordement au réseau de gaz, le taux est passé de 43% et 20.000 branchements en 1999 à un taux de 92% et 92.000 branchements actuellement, selon la Direction du secteur.

Les programmes d’approvisionnement (720 millions DA) alloués, à ce titre, à la wilaya ont permis de raccorder l’ensemble de ses communes, pour se consacrer maintenant aux agglomérations secondaires.

Ce qui la positionne aux premiers rangs à l’échelle nationale en la matière. Cette wilaya a enregistré, depuis deux années, la distribution de 400 kits solaires destinés à des bénéficiaires dans les zones enclavées à travers ses 24 communes, une opération pour laquelle a été consenti un financement de 100 millions DA.

Le secteur de l’Energie dans la wilaya de Laghouat est l’un des rares à avoir finalisé la plupart des programmes de développement qui lui ont été notifiés, traduisant ainsi la "bonne santé" de la wilaya notamment dans le domaine énergétique.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • CAMPAGNE DE LABOURS : PREVISION D’EMBLAVEMENT DE 4.478 HA A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:EXPLOITATION DE L’ENERGIE SOLAIRE DANS LES ECOLES...Lire la suite
  • GHARDAÏA:UN CENTRE DE FORMATION DEDIE AUX ENERGIES PROPRES...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DE NOUVELLES FILIERES DE FORMATION ...Lire la suite
  • TINDOUF : 1.000 LITRES/JOUR DE LAIT CHAMELLE COLLECTES ...Lire la suite
VIDEO