Accueil ECONOMIE ENERGIE POUR UNE EXPLOITATION"INTELLIGENTE"DES RICHESSES (...)
ENERGIE

POUR UNE EXPLOITATION"INTELLIGENTE"DES RICHESSES SOUTERRAINES

26/02 14h41

OUARGLA- Les participants à une journée d’étude organisée lundi à l’université Kasdi Merbah d’Ouargla (UKMO) ont mis en avant la nécessité d’une exploitation "intelligente" des ressources souterraines du pays pour diversifier les revenus de l’économie nationale.

Le chercheur Rabah Kechiche de la faculté des hydrocarbures, des énergies renouvelables et des sciences de la terre et de l’univers de l’UKMO a mis l’accent sur l’exploitation de manière intelligente des potentialités et richesses souterraines que recèle le pays afin de diversifier les ressources de l’économie nationale, estimant que le monde est aujourd’hui à l’ère de l’économie de l’information et du savoir.

S’exprimant devant un auditoire d’enseignants et d’étudiants, il a appelé à ne pas se suffire de l’exploitation des énergies fossiles, la richesse de pétrole étant non-renouvelable, mais d’aller vers l’exploitation des énergies renouvelables et des ressources minières qui constituent des ressources supplémentaires pour l’Algérie qui regorge de richesses minières.

Seifeddine Guenouaoui, doctorant en première année de la faculté, a appelé à renforcer les projets innovants et de la recherche scientifique en hydrocarbures en vue de consolider les capacités cognitives et scientifiques des futurs cadres et de se mette au diapason des importantes mutations scientifiques que connaissent les techniques d’exploitation.

L’intervenant a, par la même occasion, présenté un exposé sur un projet scientifique qu’il développe et ayant trait à une technique aidant à remédier à certaines contraintes naturelles entravant les travaux de forage de puits, et les modalités d’utilisation de ce projet à l’intérieur en laboratoires de recherche.

Il a, dans ce cadre, indiqué que l’Algérie dispose de grandes capacités scientifiques et d’innovation dans le développement des techniques d’exploitation des hydrocarbures, susceptibles d’ouvrir de nouvelles perspectives et d’atteindre des résultats positifs servant l’économie nationale.

Initiée par le club scientifique de la faculté des hydrocarbures, des énergies renouvelables et des sciences de la terre et de l’univers de l’UKMO, cette rencontre entre dans le cadre du programme commémoratif du 47ème anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures.

Ce programme prévoit également une série d’activités commémoratives scientifiques, culturelles et touristiques avec la participation de 26 clubs scientifiques issus de différentes institutions du pays, et deux clubs scientifiques étrangers (Tunisie et Pays-Bas), a indiqué le responsable du club, Mohamed Doudou.

Cette rencontre vise la vulgarisation de cet évènement national, l’échange d’expériences entres les clubs scientifiques, l’exposition de projets d’étudiants afférents aux créneaux des hydrocarbures et des énergies renouvelables, ainsi que l’organisation de conférences, d’ateliers et de concours scientifiques.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU RURAL AU CŒUR D’UNE JOURNEE DE VULGARISATION ...Lire la suite
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
VIDEO