Accueil SOCIETE IMPLIQUER LES CITOYENS DANS LE PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT
SOCIETE

IMPLIQUER LES CITOYENS DANS LE PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT

6/03 13h50

BECHAR- La démocratie participative dans le développement local, dans le but d’impliquer les citoyens comme des "acteurs réels" dans le processus de développement de la wilaya, est la démarche préconisée par les pouvoirs publics, a indiqué le wali de Bechar.

"Nous voulons que nos citoyens soient impliqués dans le développement économique et social de la région, à travers une réelle prise en charge de leurs préoccupations quotidiennes, de même que de leur contribution à résoudre les contraintes rencontrées dans la mise en œuvre des différents programmes de développement des collectivités", a affirmé lundi soir M.Dziri Tewfik, lors d’une rencontre avec les habitants de la localité agricole de Wakda (5 km au nord de Bechar). L

es habitants de cette localité, qui ont souhaité la réalisation de nouvelles classes pour l’enseignement primaire au niveau de la cité Ouled-Bediar, se sont prononcés pour la mise à la disposition de la wilaya d’une parcelle de terrain visant à accueillir trois nouvelles classes (extensibles à 12 autres) dans cette cité, de sorte à permettre la création d’un véritable groupe scolaire pour la prise en charge des élèves du palier primaire et le renforcement de l’actuelle école primaire, ouverte depuis des années dans la localité et qui prend en charge une centaine d’élèves.

Les habitants de Wakda ont, au cours de cette rencontre, été réceptifs à la réponse du chef de l’exécutif de wilaya à leurs doléances en matière de rénovation du réseau routier urbain de cette localité. La démarche préconisée par la wilaya porte aussi sur la réalisation en priorité du réseau d’assainissement et l’extension des autres réseaux divers (eau potable, gaz, téléphonie et éclairage public) pour ensuite procéder au bitumage des voies de communication au niveau de la même localité.

Une enveloppe de 200 millions de dinars est dégagée pour la réalisation sur plusieurs dizaines de kilomètres d’un collecteur principal des eaux usées, répondant aux normes techniques nationales, signale le premier responsable de la wilaya.

Un nouveau château d’eaux sera mis en exploitation dès la semaine prochaine pour le renforcement de l’approvisionnement en eau potable (AEP) des habitants de cette même localité, a déclaré M.Dziri, en réponse à une préoccupation des citoyens à ce sujet.

En matière de développement économique de Wakda, dont une grande partie de la population s’adonne aux activités agro-pastorales, un nouveau périmètre de plus de 180 ha est en voie de création dans la zone de Hassi El-Houari (nord de Wakda) au profit de 94 agriculteurs, selon le directeur local des services agricoles (DSA).

"Le forage de 31 puits destinés à l’irrigation de ce périmètre est d’ores et déjà entamé et les démarches administratives et techniques entreprises pour son électrification, au titre du programme d’électrification agricole", a assuré M. Mohamed Boubtana.

La mise en £uvre de ce nouveau programme de développement de cette localité, qui s’inscrit au titre des efforts de l’état pour l’amélioration des conditions de vies socioéconomique des citoyens, va contribuer à l’essor de cette localité de plus de 9.000 habitants, qui a bénéficié, par le passé, de plusieurs programmes et projets de développement sectoriel et communal, a estimé le wali de Bechar.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 1.500 POSTES POUR LES CANTINES SCOLAIRES ...Lire la suite
  • OUARGLA : RASSEMBLEMENT DE REVENDICATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ...Lire la suite
  • SANTE SCOLAIRE:227.000 ELEVES EN BENEFICIENT A EL-OUED...Lire la suite
  • COURS D’ALPHABETISATION : PRES DE 4.500 INSCRITS A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEDOMMAGEMENT DE DEGATS DUS AUX COUPURES ELECTRIQUES...Lire la suite
VIDEO