Accueil SCIENCES-TECHNOLOGIE LA MODERNISATION DU SECTEUR DE LA JUSTICE, UNE (...)
SCIENCES-TECHNOLOGIE

LA MODERNISATION DU SECTEUR DE LA JUSTICE, UNE "QUESTION URGENTE"

13/03 12h25

ADRAR - Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh, a indiqué, lundi à Adrar, que la modernisation du secteur de la justice était une "question urgente".

"Mettre le secteur de la justice au diapason de la modernisation est devenue une question urgente et inévitable, à l’ère du développement du numérique et des nouvelles technologies", a affirmé M. Louh, en marge de l’inauguration du tribunal d’Aoulef (250 km Est d’Adrar).

Pour le ministre, "les profondes réformes du secteur, visant la consécration de l’Etat de droit et l’appui à l’ancrage de l’autorité de la loi s’articule sur des axes fondamentaux, dont l’enrichissement du système législatif et réglementaire, la promotion et la valorisation de la ressource humaine, la modernisation du secteur et la réforme de l’administration pénitentiaire à travers l’adoption de normes internationales modernes dans le traitement de la population carcérale".

"La réalisation des structures judiciaires s’est effectuée de manière à leur permettre d’assumer pleinement et de façon qualitative leurs fonctions", a souligné le ministre, citant à titre d’illustration le nouveau tribunal d’Aoulef qui dispose des moyens requis pour promouvoir, sérieusement et dans des conditions adéquates, la mission de l’appareil judiciaire.

M. Louh a relevé, en outre, que "la concrétisation d’un édifice judiciaire de cette importance, comparativement à la densité de la population de la région, a été adoptée pour assurer sa pérennité et lui permettre d’accomplir sa mission de façon moderne, conformément à une stratégie s’articulant, entre autres, sur les principes de la réforme de la justice, notamment au volet de la modernisation et du rapprochement de la justice du citoyen".

"Ces réformes, inscrites dans le cadre du programme du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, s’assignent comme objectifs la consolidation du pouvoir judiciaire et lui permettre de garantir la protection des droits fondamentaux et des libertés individuelles, et de garantir que ce pouvoir ne soit soumis qu’à la seule force de la Loi", a-t-il souligné.

Ceci, de sorte à contribuer à la consécration de la paix, la quiétude, la sécurité et la stabilité de la société, ainsi qu’à la consécration de la confiance entre le citoyen et les institutions de l’Etat, a ajouté M.Louh. Le ministre de la Justice a inspecté les bureaux du tribunal d’Aoulef, d’une conception architecturale moderne, où il s’est enquis des affaires traitées, du mécanisme de la médiation judiciaire, ainsi que des applications techniques modernes de la gestion du secteur.

Mettant à profit cette visite, M. Tayeb Louh a appelé à doter les tribunaux de salles d’archives, avant de faire état de la création de quatre centres d’archives régionaux à Oran, Béchar, Ouargla et Constantine. Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux poursuivra mardi sa visite de travail par l’inspection de structures du secteur au chef-lieu de la wilaya d’Adrar.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • HABITAT A BECHAR:LE WALI RASSURE SUR L’IMPARTIALITE DES COMITES DE RECOURS...Lire la suite
  • OUARGLA : ADOPTION DU B.S-2018 A 16,6 MILLIARDS DA ...Lire la suite
  • OUARGLA:SENSIBILISATION SUR LES RISQUES DE L’ENVENIMATION SCORPIONIQUE ...Lire la suite
  • BECHAR:RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT LOCAL...Lire la suite
  • BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE LANCEMENT ...Lire la suite
VIDEO