Accueil SOCIETE EDUCATION-FORMATION OUARGLA:PLAIDOYER POUR L’OUVERTURE DE L’UNIVERSITE SUR (...)
EDUCATION-FORMATION

OUARGLA:PLAIDOYER POUR L’OUVERTURE DE L’UNIVERSITE SUR SON ENVIRONNEMENT SOCIOECONOMIQUE

14/03 18h11

OUARGLA - Les intervenants au colloque national scientifique sur la formation doctorale, qui a pris fin mercredi à Ouargla, ont plaidé pour la consolidation de l’ouverture de l’université algérienne sur son environnement socioéconomique.

L’ouverture de l’université sur son environnement social et économique revêt aujourd’hui une importance "particulière", en tant que levier contribuant au développement du pays, ont indiqué ces intervenants (enseignants et chercheurs) au terme des travaux de la 1ère édition de ce colloque intitulé "la recherche académique universitaire et les enjeux de la qualité".

Les conférenciers ont insisté sur la mise en place d’un cadre juridique impliquant les différents acteurs concernés dans le soutien du parcours des doctorants dans la recherche scientifique.

L’accent a été mis, en outre, sur la prise en compte des exigences et des besoins du développement socioéconomique dans les thèmes de doctorat proposés et devant être conformes aux changements introduits, notamment en matière de réglementation nationale et internationale, en plus de l’activation du rôle de "l’index central des mémoires et des thèses" pour éviter la répétition des sujets de recherche.

Parmi les recommandations de ce regroupement scientifique, auquel ont pris part environ 160 doctorants du 3ème cycle de formation LMD (droit et sciences politiques) représentant 27 universités du pays, figurent aussi le renforcement de la coordination entre les partenaires, dont les organismes spécialisés dans le domaine de l’édition, les comités de formation, les laboratoires de recherche et autres, ainsi que la nécessité d’impliquer l’étudiant dans la sélection du thème de la thèse.

Encadré par une pléiade d’enseignants et de chercheurs nationaux ainsi que des invités de Tunisie, ce colloque a pour objectif d’accompagner les doctorants dans les diverses phases liées notamment à la préparation de leurs thèses, tout en contribuant au développement de la qualité et de l’efficacité de la recherche scientifique au niveau de l’université algérienne, a précisé à l’APS le doyen de la Faculté de droit et des sciences politiques à l’UKMO, Bouhania Goui.

La rencontre a totalisé neuf (9) ateliers de formation s’articulant autour de différents thèmes, dont "l’analyse statistique en sciences politiques", "le droit international humanitaire

 : réalité et applications", "la réalité de la recherche scientifique en Algérie selon des expériences sur terrain", "les techniques de la rédaction en anglais", "la publication électronique", "le droit constitutionnel et les droits de l’homme", "le droit économique","le droit pénal" et "le droit administratif".

S’étalant sur trois jours (12-14 mars), le 1er colloque national scientifique de doctorat sur la recherche académique universitaire et les enjeux de la qualité a été organisé par le Laboratoire de la problématique de changement politique, économique et social dans l’expérience algérienne relevant de la Faculté de droit et des sciences politiques de l’UKMO.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BECHAR:RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT LOCAL...Lire la suite
  • BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE LANCEMENT ...Lire la suite
  • ATTRIBUTION DE TERRAINS ET AEP : LE WALI S’ENGAGE A SATISFAIRE LES REVENDICATIONS DE LA POPULATION DES SEPTEMBRE ...Lire la suite
  • BECHAR:PROTESTATION CONTRE LES PERTURBATIONS DANS L’AEP ET LA DISTRIBUTION DE TERRAINS ...Lire la suite
  • TAMANRASSET:BIENTOT UN NOUVEAU PLAN DE CIRCULATION ...Lire la suite
VIDEO