Accueil SOCIETE EDUCATION-FORMATION FORMER SUR LES TECHNIQUES DE STOCKAGE DE L’AIL
EDUCATION-FORMATION

FORMER SUR LES TECHNIQUES DE STOCKAGE DE L’AIL

17/04 16h07

EL-OUED - Des investisseurs agricoles, lancés dans la production de l’ail, ont appelé, mercredi à El-Oued, à envisager des sessions de formation des agriculteurs sur les techniques de stockage de la production de l’ail, pour à la fois réguler le marché et préserver la production de cette plante potagère.

Lors d’une rencontre avec les producteurs d’ail, le président de la Chambre de l’agriculture de la wilaya, Bekkar Ghemmam Hamed, a indiqué que les services techniques de la Chambre s’attèlent actuellement à l’élaboration d’un programme de formation spécialisée au profit des agriculteurs et producteurs d’ail.

"La formation englobe des volets théorique et pratique sur les méthodes techniques de stockage de cet important produit agricole", a-t-il précisé.

S’agissant des préoccupations des agriculteurs liées à leur accompagnement pour la recherche de solutions aux difficultés rencontrées dans la commercialisation de leurs productions, M. Ghemmam a indiqué qu’il sera donné la possibilité d’exploiter des chambres froides modernes afin d’éliminer les modes traditionnels d’emmagasinage qui recouraient aux zeribas (sortes de huttes faites avec des palmes sèches de palmiers).

De nouveaux procédés de stockage s’imposent après la situation و’catastrophique’’ vécue par les producteurs d’ail durant la saison de récolte précoce qui a donné lieu au mois d’avril courant à une و’subite’’ chute des prix sur le marché national et des pertes "importantes’’ du produit subies par les agriculteurs, a-t-on souligné lors de la rencontre.

Cette nouvelle approche technique entre dans le cadre du programme du ministère de tutelle visant à réguler la production agricole, à travers l’adoption de procédés de stockage, soit par l’exploitation de chambres froides modernes, contenues dans les installations de l’entreprise Frigomédit, soit par la création de PME d’industrie de transformation, deux procédés à même de stabiliser les prix du produit agricole et d’assurer sa disponibilité sur le marché, a-t-on expliqué.

La wilaya d’El-Oued occupe le premier rang des producteurs d’ail, notamment du type précoce, à l’échelle nationale, avec une superficie de 1.800 hectares dans les communes de Hassi-Khelifa et Débila, et un rendement moyen de 100 quintaux à l’hectare pour l’ail séché et 500 QX/ha pour l’ail vert.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • CAMPAGNE DE LABOURS : PREVISION D’EMBLAVEMENT DE 4.478 HA A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:EXPLOITATION DE L’ENERGIE SOLAIRE DANS LES ECOLES...Lire la suite
  • GHARDAÏA:UN CENTRE DE FORMATION DEDIE AUX ENERGIES PROPRES...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DE NOUVELLES FILIERES DE FORMATION ...Lire la suite
  • TINDOUF : 1.000 LITRES/JOUR DE LAIT CHAMELLE COLLECTES ...Lire la suite
VIDEO