Accueil ECONOMIE TOURISME-ARTISANAT OUARGLA : 15 SOURCES THERMALES RETENUES POUR L’INVESTISSEMENT
TOURISME-ARTISANAT

OUARGLA : 15 SOURCES THERMALES RETENUES POUR L’INVESTISSEMENT

30/04 14h51

OUARGLA - Quinze sources thermales ont été identifiées et retenues dans le cadre de l’investissement touristique à travers la wilaya d’Ouargla, a-t-on appris lundi du directeur du Tourisme et de l’Artisanat de la wilaya.

Ces sources ont été retenues parmi 39 thermes dans 18 communes de la wilaya, dont les eaux débitent entre 80 et 250 litres/seconde à une température oscillant entre 40 et 62 degrés, a précisé M. Abdallah Belaid, en marge d’une journée d’étude intitulée "Tourisme thermal : réalités et perspectives’’, organisée à la bibliothèque principale de lecture publique.

Ces 15 sources sont localisées dans les zones de Khechem-Errih et Gouiret Choheb (commune de Hassi-Ben Abdallah), Ain-Sahra (Nezla), Gassi-Touil (Hassi-Messaoud), Alia, Bennacer et El-Mir (El-Hedjira), El-Hadeb (Rouissat), Haoued El-Ahmer (N’goussa), Ain-Ammar (Ain Beida), Blidet-Amor, Megarine, Taibet, Temacine et El-Borma, a-t-il détaillé.

Elles ont été considérées exploitables, tenant compte de leurs proximité aussi des réseaux divers (énergie, assainissement, eau), après une étude globale menée par le ministère de tutelle sur leur éventuelle exploitation dans le cadre de l’investissement, a ajouté le directeur du secteur.

L’exploitation de ces sources thermales va contribuer à l’ouverture de perspectives dans les domaines touristique et curatif et drainer des flux de touristes nationaux et étrangers, sachant que les cures thermales sont devenues un phénomène de société attirant de plus en plus d’adeptes.

Leurs eaux riches en composants chlorurées et sulfatées sodiques offrent des bienfaits curatifs pour plusieurs pathologies dermatologiques, rhumatismales, neurologiques et respiratoires, a-t-on fait savoir.

Les participants à la journée d’étude ont été unanimes sur la nécessité de rechercher les voies et mécanismes d’exploitation de ces sources, susceptibles de promouvoir le tourisme thermal et saharien et de générer des emplois.

Le directeur des activités thermales du ministère du Tourisme et l’Artisanat, Djamel-Eddine Allili, a indiqué que le développement du tourisme thermal nécessitait une approche prospective afin d’avancer rapidement et de relancer ce type d’activités, en tant que destination touristique.

Une étude exhaustive, menée dans ce cadre par le ministère pour actualiser la carte des stations thermales de l’Algérie depuis 2015, a permis d’identifier 282 sources thermales, dont une centaine d’intérêt national éligibles à investissement, a-t-il expliqué.

Initiée par la Commission des affaires culturelle, touristique et de l’artisanat de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), en coordination avec la direction du Tourisme et de l’Artisanat, la rencontre a pour but de braquer les lumières sur les potentialités de la wilaya d’Ouargla dans le domaine des activités thermales et de sensibiliser les opérateurs sur l’intérêt de l’investissement dans cette branche, a indiqué le président de l’APW, Mustapha Zaâtout.

Plusieurs thèmes liés au tourisme thermal et sa promotion ont été abordés lors de cette rencontre, à l’instar des eaux thermales à Ouargla et les textes les réglementant, les modalités d’octroi des autorisations d’exploitation des sources thermales, et des expériences d’investisseurs d’autres wilayas.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:SENSIBILISATION SUR LES RISQUES DE L’ENVENIMATION SCORPIONIQUE ...Lire la suite
  • BECHAR:RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT LOCAL...Lire la suite
  • BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE LANCEMENT ...Lire la suite
  • ATTRIBUTION DE TERRAINS ET AEP : LE WALI S’ENGAGE A SATISFAIRE LES REVENDICATIONS DE LA POPULATION DES SEPTEMBRE ...Lire la suite
  • BECHAR:PROTESTATION CONTRE LES PERTURBATIONS DANS L’AEP ET LA DISTRIBUTION DE TERRAINS ...Lire la suite
VIDEO