Accueil SOCIETE LA TIDJANIA : UNE CONFRERIE ALGERIENNE AUTHENTIQUE
SOCIETE

LA TIDJANIA : UNE CONFRERIE ALGERIENNE AUTHENTIQUE

1er/05 11h08

LAGHOUAT- La Tidjania est une confrérie algérienne authentique à vocation spirituelle et sociale importante en Afrique, ont indiqué lundi à l’APS des adeptes de la tarîqa effectuant une ziara à la zaouia tidjania de Ain Madhi (Laghouat).

"La Tidjania constitue un véritable catalyseur dans notre région, d’autant qu’elle compte parmi ses adeptes près de 70% de la population sénégalaise", a indiqué Cheikh Abdelaziz Han du Sénégal.

"Aux racines algériennes, la tarîqa a vu le jour grâce au cheikh Sidi Ahmed Tidjani qui est né et a grandi en Algérie, où se trouvent également les tombes et mausolées de ses aïeux et de ses successeurs", a-t-il expliqué, indiquant qu’"à travers ses zaouïas, la tarîqa diffuse les préceptes et les valeurs de l’Islam".

De son côté, Cheikh Ahmed Tidjani de la Guinée Bissau a dit que "plusieurs activités en Guinée Conakry et Guinée Bissau sont organisées en vue d’amener de nouveaux adeptes à la tarîqa tidjania, conforter les relations sociales et diffuser les sciences et les préceptes de l’islam".

Ahmed Tidjani a tenu à saluer les efforts des autorités algériennes, en vue d’assurer les conditions nécessaires au bon déroulement de cette ziara annuelle, indiquant que de nombreux fidèles à travers l’Afrique désirent visiter les sites et vestiges de la tarîqa à Ain Madhi. Plus de 300 fidèles et adeptes de la tarîqa tidjania, originaires du Sénégal, de Gambie et de Guinée Bissau sont venus visiter les mausolées de Ain Madhi (70 km à l’ouest de Laghouat).

Les hôtes de cette région ont entamé leur visite par une halte à la mosquée Sidi Mohamed Lahbib où les fidèles et adeptes de la tarîqa ont tenu à remercier le président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui "a assuré toutes les conditions nécessaires au bon déroulement de cette ziara annuelle".

L’accent a été mis également sur l’unification des rangs et l’attachement à la tarîqa et à son Calife général, Cheikh Ali Tidjani connu sous le nom de Si Belarabi".

La deuxième étape de cette ziara fut le lieu de naissance du fondateur de la Tarîqa Sidi Ahmed Tidjani et le cimetière Sidi Mohamed Ben Larabi Damraoui, suivie d’une visite du siège du Califat général de la zaouia Tidjania, à Ain Madhi.

La délégation africaine se rendra ultérieurement aux villages de Boussemghoune et de Chellala (wilaya d’El Bayadh) puis retournera à Ain Madhi, avant de regagner Alger.

La tarîqa tidjania a été créée à Boussemghoune (El Bayadh) en 1782. Son fondateur, Cheikh Ahmed Tidjani est né en 1737 à Dar Sidi Belkacem à Ain Madhi (Laghouat), lieu des plus emblématiques de la confrérie et destination de pèlerinage pour de nombreux adeptes.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 1.500 POSTES POUR LES CANTINES SCOLAIRES ...Lire la suite
  • OUARGLA : RASSEMBLEMENT DE REVENDICATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ...Lire la suite
  • SANTE SCOLAIRE:227.000 ELEVES EN BENEFICIENT A EL-OUED...Lire la suite
  • COURS D’ALPHABETISATION : PRES DE 4.500 INSCRITS A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEDOMMAGEMENT DE DEGATS DUS AUX COUPURES ELECTRIQUES...Lire la suite
VIDEO