Accueil SOCIETE EMPLOI EMPLOI : PRIORISER LES JEUNES DU SUD, UNE PROCEDURE (...)
EMPLOI

EMPLOI : PRIORISER LES JEUNES DU SUD, UNE PROCEDURE LEGALE

7/05 15h53

LAGHOUAT - Les participants à une journée d’étude sur "la mission de l’inspection du travail dans l’accompagnement des opérateurs économiques", tenue lundi à Laghouat, ont indiqué que l’octroi de la priorité dans l’emploi aux jeunes du Sud était une mesure légale.

L’inspecteur du travail de Laghouat, Belalia Boukharouba, a affirmé, à ce titre, que l’instruction N-1 du 11 mars 2013 du Premier ministre relative à la gestion de l’emploi dans les wilayas du Sud du pays oblige les entreprises implantées dans ces wilayas de satisfaire leurs besoins en main-d’£uvre localement, notamment pour la main d’£uvre non-qualifiée.

L’instruction stipule qu’en cas d’indisponibilité des profils demandés sur le marché du travail local, une dérogation exceptionnelle peut être accordée par le wali territorialement compétent pour le recours à une main-d’£uvre hors wilaya sur rapport dûment motivé, assorti de l’avis des services compétents de l’emploi, a-t-il expliqué.

Les mécanismes de l’emploi dans la région de Hassi-R’mel (Laghouat) s’opèrent en fonction des offres d’emplois, leur étude par l’agence locale de l’emploi et l’affichage des résultats dans un délai de neuf jours, a ajouté M.Boukharouba en précisant que le recrutement ne peut s’effectuer sans l’autorisation de l’Agence locale de l’emploi.

Selon le même responsable, tout contrevenant, responsable ou autre intervenant dans le domaine de l’emploi, à cette instruction portant recrutement dans les wilayas du Sud est passible d’une sanction.

Le directeur de la Chambre du commerce et de l’industrie de Laghouat, Maâmar Bensaidane, a mis en avant la nécessaire information des opérateurs économiques et sociaux de ces mesures et du respect de ces obligations pour satisfaire les demandes des jeunes des régions du Sud du pays en matière d’emploi.

Cette rencontre a permis de débattre une série de questions entravant la mise en £uvre de ces mesures et la suggestion de solutions pour résoudre le problème de l’emploi et répondre à la fois aux attentes des jeunes et du marché local de l’emploi.

La rencontre, qu’a abritée la bibliothèque principale de lecture publique "Bachir Brahimi", s’est déroulée en présence des responsables des secteurs, de chefs d’entreprises et de représentants de la société civile.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
VIDEO