Accueil ECONOMIE AGRICULTURE CEREALICULTURE : UNE RECOLTE ABONDANTE ATTENDUE
AGRICULTURE

CEREALICULTURE : UNE RECOLTE ABONDANTE ATTENDUE

12/05 15h53

OUARGLA - Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a fait état, samedi à Ouargla, d’une prévision de production céréalière abondante grâce à la bonne pluviométrie de cette année et aux moyens mobilisés.

"Une bonne moisson de céréales est attendue à l’échelle nationale, au titre de l’actuelle saison agricole, à la faveur d’une pluviométrie abondante, des moyens mobilisés et de la réussite des campagnes labours semailles’’, a indiqué M. Bouazghi, en marge du lancement de la campagne moisson-battage.

Les walis ont été sollicités afin de s’impliquer dans les préparatifs de cette opération et d’£uvrer à la mobilisation des sites de stockage de céréales, a ajouté le ministre, précisant que les préparatifs pour l’actuelle campagne moisson-battage se sont déroulés "dans de bonnes conditions".

Se disant "optimiste" quant à l’avenir de la céréaliculture en Algérie, M. Bouazghi a estimé que ce segment cultural devra connaitre un bond "qualitatif’’, au regard des vastes surfaces agricoles accordées aux investisseurs et aux moyens mobilisés par l’Etat pour le développement de l’agriculture, notamment en matière de soutien et d’accompagnement.

Pour le ministre de l’Agriculture, "la wilaya de Ouargla renferme de larges potentialités qu’il appartient d’exploiter, dont d’importantes ressources hydriques et de vastes superficies", ajoutant qu’environ 60 milliards DA de produits agricoles divers sont produits actuellement à Ouargla. Une production appelée à connaitre une tendance haussière avec l’accroissement du nombre d’opérateurs et de l’extension des surfaces arables.

L’exploitation El-Amouri, implantée dans la zone de gassi-Touil et d’où a été lancée officiellement la campagne moisson-battage pour la wilaya d’Ouargla et les wilayas du Sud, occupe une superficie de 1.000 ha, dont 320 ha plantés d’oliviers et 560 ha d’amandiers, et emploie 800 personnes, dont 500 permanents.

L’exploitation recense également 50.000 têtes d’ovins pour la production de viandes rouges et 30.000 caprins pour la production laitière, a-t-on expliqué à la délégation ministérielle.

Le ministre de l’Agriculture a, lors de sa tournée dans la wilaya, visité l’exploitation agricole "Lina’’, sise à 54 km de la commune de Hassi-Messaoud en allant vers Gassi-Touil, créée dans le cadre de la concession agricole.

S’étendant sur 500 hectares (extensible à 3.000 ha), cette exploitation est spécialisée dans la céréaliculture, les cultures fourragères, la production de plantes médicinales et aromatiques, l’arboriculture (30 ha) et la ph£niciculture (1.000 plants de palmiers), 14 forages, 12 bassins d’irrigation et 04 pivots parmi les huit (8) projetés.

Selon les explications fournies, l’exploitation compte lancer au titre de la prochaine saison des sessions de formation et de qualification au profit des agriculteurs dans le développement de l’aquaculture, l’horticulture, l’élevage, l’aviculture, la cuniculiculture, l’apiculture ainsi que la conduite et la maintenance de matériels agricoles.

La création d’un lac artificiel, d’un camp sahraoui, d’un parc de distraction, font partie des opérations projetés par les responsables de cette exploitation, a-t-on expliqué.

Le ministre a, sur site, suivi un exposé sur le secteur agricole dans la wilaya d’Ouargla et les prévisions de production céréalière au titre de l’actuelle campagne moissons-battages, avant de visiter une exposition sur les activités des différents organismes et entreprises ayant trait au secteur agricole. La tournée du ministre de l’Agriculture s’est poursuivie dans la région de Feidjet El-Baguel (110 km de Hassi-Messaoud) par l’inspection de l’exploitation "Mehri’’ de 500 ha (extensible à 1.500 ha).

Monté dans le cadre de concession agricole, ce projet employant 40 personnes dispose de pistes d’accès agricoles longues de 2,5 km, d’une base de vie de 20 chambres, d’un réseau principal d’irrigation de 12 km et d’un autre secondaire de 20 km.

L’exploitation compte également 120 serres pour la plasticulture, dédiées à la production de pastèques, de cultures maraichères (tomate, courgette, concombre et ail), en plus de la production de l’avoine, irriguées à partir de cinq (5) bassins d’irrigation et de 30 pivots.

L’exploitation entend renforcer ses activités par l’acquisition de 600 autres serres et des pivots d’irrigation destinés au développement de la céréaliculture.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche poursuivra dimanche sa visite dans la wilaya d’Ouargla par l’inspection d’autres exploitations.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • LE DG DES DOUANES A TAMANRASSET SUITE A L’ACCIDENT AYANT FAIT 4 MORTS PARMI LES AGENTS ...Lire la suite
  • ILLIZI : ENTREE EN SERVICE D’UNE UNITE D’HEMODIALYSE A B. OMAR IDRISS ...Lire la suite
  • FETE DES TRAVAILLEURS : H-MESSAOUD ABRITE LES FESTIVITES OFFICIELLES...Lire la suite
  • RECUPERATION DE 130 LOGEMENTS SOCIAUX SQUATTES A BORDJ OMAR IDRISS ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEBUT DE JOURNEES D’INFORMATION SUR LES SCIENCES SPATIALES ET L’ASTRONOMIE ...Lire la suite
VIDEO