Accueil SOCIETE EDUCATION-FORMATION "PAS DE FUITES DES SUJETS DU BEM"
EDUCATION-FORMATION

"PAS DE FUITES DES SUJETS DU BEM"

28/05 14h20

LAGHOUAT - La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a affirmé lundi à Laghouat qu’il "n’y a pas eu de fuites des sujets du Brevet d’enseignement moyen".

"Il n’y a pas eu de fuites des sujets, grâce, d’une part, aux dispositions prises et, d’autre part, à la conscience de la société et des élèves en particuliers de tentatives visant à les pousser à l’erreur", a indiqué la ministre lors d’un point de presse, en marge du coup d’envoi officiel des épreuves du BEM. 

Mme Benghabrit a ajouté que "même lors des années précédentes, il n’y avait pas eu de fuites de sujets de tests d’examen finaux" et qu’il s’est agi de diffusion de réponses aux sujets d’examens distribués aux candidats qui composaient dans les centres d’examen. "Un phénomène qui s’est sensiblement réduit cette année", a-t-elle tenu à faire remarquer.

La ministre a appelé, à ce titre, à la mobilisation de l’ensemble pour faire face et mettre fin à ces pratiques, en consécration des valeurs morales du secteur, et contrecarrer ainsi toute tentative de "porter atteinte" à l’image des examens nationaux.

Sur un autre registre, elle a mis l’accent sur l’intérêt à accorder aux activités culturelles à l’intérieur des établissements éducatifs au vu de leur impact instructif, avant d’évoquer le projet "Plumes de mon pays" qui donne l’opportunité d’écriture, de créativité et de lecture récréative, et qui a été lancé dans quatre (4) wilayas pilotes, dont Laghouat.

Pour ce qui est des concours de recrutement prévus en juin prochain, Mme Benghabrit a fait état de plus de 730.000 dossiers de postulants (plus de 500.000 pour les postes d’enseignant et le reste pour le personnel administratif).

Commentant le cadeau symbolique qui lui a été remis ce jour par les représentants de l’intersyndicale du secteur, elle a affirmé avoir perçu à travers ce geste l’expression du sentiment de "quiétude", les assurant d’£uvrer à garantir "la sérénité" de la prochaine rentrée scolaire, dans l’intérêt de toutes les parties et de la société en général.

Auparavant, la ministre a posé la première pierre d’un projet de CEM (base-6) au quartier El-Mahafir (chef lieu de wilaya), avant de visiter le projet d’un groupement scolaire (regroupant un CEM et un groupement scolaire) dans la zone d’expansion urbaine où elle planté symboliquement un arbre.

Dans la zone d’El-Alia (commune de Laghouat), elle a inspecté le lycée portant le nom du défunt Moudjahid Mimouni Abdelkader (en voie d’achèvement de ses travaux), puis inauguré le CEM baptisé du nom du défunt moudjahid El-Eulmi Ali.

La ministre de l’Education nationale avait donné, dans la matinée, le coup d’envoi officiel des examens du Brevet d’enseignement moyen depuis le lycée "El-Moussalaha" au chef lieu de wilaya de Laghouat. Elle est attendue dans la wilaya voisine de Djelfa où elle doit donner le coup d’envoi des épreuves de l’après-midi.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
  • CAMPAGNE DE LABOURS : PREVISION D’EMBLAVEMENT DE 4.478 HA A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:EXPLOITATION DE L’ENERGIE SOLAIRE DANS LES ECOLES...Lire la suite
  • GHARDAÏA:UN CENTRE DE FORMATION DEDIE AUX ENERGIES PROPRES...Lire la suite
VIDEO