Accueil ECONOMIE AGRICULTURE POURSUIVRE LES EFFORTS POUR ACCROITRE CEREALIERE
AGRICULTURE

POURSUIVRE LES EFFORTS POUR ACCROITRE CEREALIERE

7/06 12h59

TAMANRASSET- Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a mis l’accent, jeudi à In-Salah (750 km Nord de Tamanrasset), sur le choix stratégique de la céréaliculture, assurant que les efforts se poursuivent pour accroître la production céréalière.

"La céréaliculture est un choix stratégique adopté par l’Algérie et que les efforts se poursuivent pour augmenter la production et améliorer la qualité du produit par l’exploitation de tous les moyens disponibles", a affirmé le ministre lors de la supervision de la campagne moisson-battage au niveau de l’exploitation agricole "Mahmoudi Fethi", dans la commune de Foggaret-Ezzoua.

Bouazgui a indiqué, à cet égard, que "l’Etat s’emploie, sur instruction du Président de la République Abdelaziz Bouteflika, à assurer l’accompagnement de toute initiative des jeunes, à l’échelle nationale et notamment au Sud du pays, dans le domaine agricole, principalement dans le développement de la filière céréalière".

Pour le ministre, la région du Tidikelt (In-Salah) dispose de toutes les potentialités pour le développement de la céréaliculture, un sol fertile et une eau abondante, en plus du soutien assuré par l’Etat pour accompagner les agriculteurs, notamment au Sud, estimant que "cette région sera, avec le concours des différents acteurs, un pôle agricole par excellence, à l’instar d’autres pôles dans le pays".

M.Abdekader Bouazgui a, par la même occasion, exhorté les jeunes bénéficiaires de terres agricoles à s’armer de volonté et à s’inspirer de l’expérience réussie de cette exploitation agricole, soulignant la diversité des opportunités d’investissement à leur portée.

Occupant une superficie de 100 ha, l’’exploitation agricole "Mahmoudi Fethi", entrée en service en 2015, est spécialisée dans la production céréalière, le blé dur notamment, avec un rendement prévisionnel cette année de 55 quintaux à l’hectare.

Cette entité s’est vue accorder toutes formes de soutien préconisé pour les investisseurs agricoles dans les régions sahariennes, dont l’électrification, la réalisation de forages profonds, le soutien en matériels, semences et intrants agricoles.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
  • CAMPAGNE DE LABOURS : PREVISION D’EMBLAVEMENT DE 4.478 HA A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:EXPLOITATION DE L’ENERGIE SOLAIRE DANS LES ECOLES...Lire la suite
  • GHARDAÏA:UN CENTRE DE FORMATION DEDIE AUX ENERGIES PROPRES...Lire la suite
VIDEO