Accueil ACTUALITES LOCALES OUARGLA:LES DOMMAGES DES FEUX DE PALMERAIES EN HAUSSE (...)
LOCALES

OUARGLA:LES DOMMAGES DES FEUX DE PALMERAIES EN HAUSSE EN 2017

10/06 10h35

OUARGLA - Les dommages causés par les feux de palmeraies à travers la wilaya d’Ouargla sont repartis à la hausse en 2017 après avoir connu jusqu’à fin 2016 une "baisse sensible" à la faveur d’une série de facteurs préventifs, a-t-on appris auprès de la direction de la protection civile (PC) de la wilaya.

La baisse des pertes de palmeraies à fin 2016 est imputée aux intenses campagnes de sensibilisation, l’implication grandissante des agriculteurs et des citoyens dans la mise en £uvre des mesures préventives, en plus du renforcement des unités de la PC en équipements et moyens d’intervention pour la maitrise des incendies.

Seulement, les statistiques de la PC font état d’importantes pertes dans les palmeraies en 2017, ayant porté, rien qu’au chef-lieu de wilaya, sur la destruction, par les flammes d’un millier de palmiers dans la région de Rouissat (périphérie d’Ouargla), et de 400 autres au niveau des palmeraies de Sidi-Amrane et Mekhadma (Ouargla), a indiqué le lieutenant Omar Barkat, chef de bureau des statistiques, d’archivage et de sensibilisation à la Direction de la PC.

Plus de 4.174 palmiers ont été ravagés l’année dernière à travers toute la wilaya d’Ouargla, suite à 510 incendies, dont le plus grand nombre, soit 160 feux, dans la commune d’Ouargla, Sidi-Khouiled (105), Touggourt (90), et au niveau des palmeraies des communes de N’goussa, Hassi-Messaoud, Taibet, El-Hedjira, Témacine, Mégarine et El-Borma, avec une moyenne de 3 à 60 incendies.

De ces sinistres, les palmeraies d’Ouargla en ont subi le plus grand nombre de dégâts avec une dégradation de 1.414 palmiers, Touggourt (1.200) et Sidi-Khouiled (935).

La protection civile relève ainsi une hausse des pertes en palmiers l’année dernière, par rapport aux années précédentes, où avaient été dénombrés la perte de 1.909 palmiers en 2016, contre 2.885 palmiers en 2015 et près de 3.319 autres en 2014.

S’agissant des causes d’incendies, l’on fait état, en plus de l’insouciance de certains agriculteurs, des fortes chaleurs estivales et des incendies volontaires pour bénéficier d’indemnisations et exploiter les surfaces sinistrées à des fins de construction.

Entre-autres contraintes rencontrées par les unités d’intervention dans la lutte anti-incendie, le même responsable cite l’inexistence de moyens d’alerte, le rapprochement des palmeraies des centres urbains, la difficulté d’accès à l’intérieur des palmeraies faute de pistes ou leur étroitesse ainsi que l’absence d’espaces de stationnement des camions et moyens d’intervention, en plus de l’état du sol ne supportant pas le gros tonnage d’intervention.

---Vingt camions mobilisés pour la campagne 2018 de lutte anti-incendie---

Une flotte de 20 camions- citernes a été mobilisée au titre de la campagne de lutte contre les incendies pour l’année 2018, en plus de 69 pompes pour prémunir un patrimoine ph£nicicole de 2,6 millions de palmiers que compte la wilaya d’Ouargla, a fait savoir M. Omar Barkat.

Cette richesse est disséminée à travers notamment les communes de Sidi-Khouiled (18%), Ouargla (16,5%), Touggourt (16,3%), Témacine (14,8%), Mégarine (13,6%), a-t-il précisé.

D’intenses préparatifs se poursuivent dans le cadre notamment du recensement et de la mobilisation des moyens d’intervention disponibles au niveau des unités de la PC (camions, pompes, ), en plus de la mise à jour du plan d’organisation des secours, l’organisation de consultations médicales aux sapeurs-pompiers et leur dotation en moyens de protection avant le lancement de l’opération, ainsi que la mobilisation d’une mini-colonne mobile dans la commune de Rouissat.

A ces préparatifs, s’ajoutent l’établissement d’une carte des palmeraies, précisant les lignes d’accès, ainsi que l’organisation de campagnes de sensibilisation en milieu des agriculteurs des communes ciblées et l’animation d’émissions radiophoniques sur la protection des feux de palmeraies en cette période des grandes chaleurs.

Les services de la PC ont, devant l’étendue de la superficie de la wilaya et l’éloignement entre les localités, avancé une série de suggestions portant notamment sur l’activation des associations concernées par la ph£niciculture et leur implication dans les actions de sensibilisation sur les mesures préventives anti-incendie.

Il est suggéré également l’examen des moyens de faire respecter le cadre réglementaire de protection des périmètres agricoles et des palmeraies pour éviter toute exploitation du foncier agricole à des fins de construction et l’examen de mécanismes de protection des biens Wakfs exposés aux incendies par notamment la mise en place de brise-vents à base de matériaux ininflammables.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • HABITAT A BECHAR:LE WALI RASSURE SUR L’IMPARTIALITE DES COMITES DE RECOURS...Lire la suite
  • OUARGLA : ADOPTION DU B.S-2018 A 16,6 MILLIARDS DA ...Lire la suite
  • OUARGLA:SENSIBILISATION SUR LES RISQUES DE L’ENVENIMATION SCORPIONIQUE ...Lire la suite
  • BECHAR:RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT LOCAL...Lire la suite
  • BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE LANCEMENT ...Lire la suite
VIDEO