Accueil SOCIETE SOLIDARITE LES RESTAURANTS "RAHMA" : UNE SOLIDARITE "INDISPENSABLE"
SOLIDARITE

LES RESTAURANTS "RAHMA" : UNE SOLIDARITE "INDISPENSABLE"

10/06 11h37

OUARGLA - Les restaurants de la "Rahma" demeurent le meilleur exemple de solidarité sociale agissante durant le mois de Ramadhan à Ouargla. Devenus "indispensables", ils accueillent, chaque soir, des milliers de personnes en détresse, sans domicile fixes (SDF), démunies ou de passage.

Répartis sur la quasi-totalité des artères principales de la ville d’Ouargla, ces espaces consacrés à I’ftar collectif sont encadrés par des bénévoles qui s’engagent, tout au long du mois de jeûne, à préparer et servir des repas variés susceptibles de rendre sourire à cette catégorie de personnes socialement vulnérables.

Dans une ambiance conviviale, les rôles des équipes volontaires sont bien déterminés et ordonnés, des cuisiniers s’occupent, dès la matinée, à préparer les différents plats aidés en cela de certains jeunes, alors que d’autres, à quelques heures de Adhan El-Maghreb, préparent les tables, puis après l’iftar en groupe la desservent pour s’adonner à la plonge.

Plusieurs personnes de différentes catégories d’âges qui fréquentent quotidiennement ces espaces ont exprimé à l’APS leur "satisfaction" à l’égard des efforts menés afin de leur assurer un repas chaud sain et équilibré pendant tout le mois sacré. Selon les données de la Direction locale de l’action sociale, une vingtaine de restaurants de la Rahma, relevant d’organismes publics, du secteur privé et d’associations ont été recensés, depuis le début du mois de Ramadhan à travers la wilaya d’Ouargla.

Des bénévoles mobilisés pour la bonne cause De nombreux bénévoles et de bienfaiteurs, de différents âges, sont mobilisés afin de garantir le bon déroulement de ces initiatives qui englobent également des campagnes de don de sang à travers les mosquées, après la prière de "Tarawih" (les prières surérogatoires en groupe), en coordination avec la Direction locale des Affaires religieuses et des wakfs et le Centre de wilaya de transfusion sanguine.

Initiées par des associations locales, telles que "Chabab El-Kheir" de Rouissat et "El-Bayt Essaid" de Mekhadema, ces actions caritatives, qui traduisent l’élan de solidarité envers les couches sociales nécessiteuses, concernent aussi l’attribution de colis alimentaires composés de diverses denrées alimentaires destinés aux familles nécessiteuses, en plus des repas aux usagers de la route, au niveau des principaux axes routiers, tels que l’intersection Ouargla/Hassi-Messaoud/Touggourt et l’intersection Hay Ennasr- RN 49 menant vers la wilaya de Ghardaïa.

Ramadhan, mois de jeune, de piété et de solidarité, est aussi une bonne occasion pour organiser des actions de circoncision d’enfants orphelins ou issus de familles pauvres et de leur offrir des vêtements neufs pour la fête de l’Aïd El-Fitr.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • HABITAT A BECHAR:LE WALI RASSURE SUR L’IMPARTIALITE DES COMITES DE RECOURS...Lire la suite
  • OUARGLA : ADOPTION DU B.S-2018 A 16,6 MILLIARDS DA ...Lire la suite
  • OUARGLA:SENSIBILISATION SUR LES RISQUES DE L’ENVENIMATION SCORPIONIQUE ...Lire la suite
  • BECHAR:RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT LOCAL...Lire la suite
  • BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE LANCEMENT ...Lire la suite
VIDEO