Accueil SOCIETE EMPLOI GHARDAÏA:DES EXPERTS PLANCHENT SUR LA LISTE DES METIERS (...)
EMPLOI

GHARDAÏA:DES EXPERTS PLANCHENT SUR LA LISTE DES METIERS PENIBLES

25/06 10h51

GHARDAIA - Une pléiade d’experts et spécialistes en médecine du travail s’attèle actuellement à l’élaboration d’une nomenclature des métiers pénibles dans l’objectif de déterminer l’âge de départ à la retraite pour les travailleurs de ces métiers, a affirmé dimanche à Ghardaïa le Directeur général de la Caisse nationale de la retraite (CNR), Slimane Mellouka.

S’exprimant à l’APS en marge de journées "portes ouvertes" sur la CNR, le directeur général a indiqué que cette commission d’experts £uvre avec abnégation pour classer les métiers pénibles et d’usure et déterminera l’âge de départ pour chaque catégorie de travailleurs.

Pour ce qui est de la santé financière de la CNR, M. Mellouka a indiqué que "le gouvernement £uvre à assurer une retraite pour les travailleurs en dépit des problèmes de trésorerie de la CNR", précisant que la Caisse qui "enregistre actuellement un déficit financier aggravé par les départs en retraite anticipée garantit, avec l’aide de l’Etat, la pension de retraite à long terme".

Le Directeur général a révélé, par ailleurs, que le nombre d’emplois créés reste en déséquilibre par rapport à la masse financière octroyée aux retraités, mais que "la politique d’emploi du gouvernement et la relance de la machine économique peuvent résoudre ce déséquilibre."

Concernant la modernisation de l’administration de la CNR et l’introduction de l’E-administration, ainsi que des nouvelles technologies de l’information et de la communication, M. Mellouka a mis l’accent sur les efforts déployés par cette institution en vue de développer ses relations avec les retraités, notamment par l’information par SMS des retraités et allocataires, le lancement d’une ligne verte pour l’information ainsi que la création d’un portail électronique.

Le DG de la CNR a également précisé que ces journées 3portes ouvertes3, organisées dans les différentes wilayas du sud, visent à informer et améliorer la relation entre les retraités et la Caisse pour une meilleure prise en charge de leurs doléances dans le domaine social et de santé.

Slimane Mellouka a annoncé également que les retraités peuvent dorénavant ouvrir des comptes bancaires dans les banques de leurs choix. Le nombre de bénéficiaires de la CNR a atteint les 3.200.000 personnes au niveau national, dont 27.135 pour la wilaya de Ghardaïa, a-t-il fait savoir.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
VIDEO