Accueil ECONOMIE CONSOMMATION AEP A BECHAR:10 NOUVEAUX FORAGES DANS LES PROCHAINS (...)
CONSOMMATION

AEP A BECHAR:10 NOUVEAUX FORAGES DANS LES PROCHAINS JOURS

26/06 11h05

BECHAR - Les habitants des villes de Bechar, Kenadza et Abadla seront alimentés en eau potable (AEP) à partir de nouveaux forages, dont la mise en service est programmée dans les prochains jours, a affirmé lundi le wali de Bechar, rassurant qu’aucun risque de pénurie d’eau n’existe dans la région.

"Cette année la sécheresse dans la région a causé la baisse à 56 millions de M3 du niveau des eaux du barrage de Djorf-Ettorba, qui alimente les habitants des villes précitées (sa capacité de retenue est de 365 millions de M3).

Cette baisse a incité à la réalisation de dix (10) nouveaux forages à travers la région de Oued-Namous (Nord de Bechar) pour l’alimentation en eau potable de ces collectivités", a précisé à l’APS M. Tewfik Dziri.

"Des experts du ministère des Ressources en eau s’emploient à la mise en service d’un premier forage d’un débit de 450 litres/seconde destiné à l’AEP de ces villes, avant l’exploitation des autres forages et ce pour pallier la baisse du niveau des eaux du barrage et assurer une totale et quotidienne alimentation en eau des populations", a-t-il fait savoir.

"Tous les moyens financiers, humains et logistiques ont été mobilisés pour permettre une alimentation régulière en eau des populations des trois (3) communes concernées", a-t-il souligné.

L’exploitation de ces nouveaux forages dans la région d’Oued Namous vient en application d’un programme de renforcement de l’AEP dans la wilaya de Bechar, d’un coût de 450 millions DA, annoncé en mars dernier par le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, lors d’une visite de travail dans la wilaya.

Ce programme de renforcement de l’AEP va permettre aussi la rénovation et l’extension de la station de traitement des eaux du même barrage, dans le but de l’augmentation de ses capacités de traitement à 44.000 m3/jour au lieu des 30.000 m3/j actuellement.

Il est également projeté au titre de ce programme le lancement des travaux de surélévation de 1,4 mètre de la retenue du barrage de Djorf-Ettorba, ce qui donnera un gain de 160 millions de m3 de stockage des eaux des crues de l’oued-Guir, au titre d’une opération d’un coût de 160 millions DA portant sur le confortement de cet ouvrage hydraulique.

Aussi, le même programme a donné lieu au dégel du projet de réalisation de la station de traitement et d’épuration des eaux usées au profit du chef-lieu de wilaya, dont l’appel d’offre pour sa réalisation vient d’être lancé.

"Cette nouvelle structure, dont le lancement des travaux est projeté dans le courant de cette année, permettra le traitement et l’épuration, à l’aide de nouveaux systèmes dit tertiaires, de plus de 40.000 m3 d’eaux usées qui seront destinées à diverses utilisations, dont le remplissage du lit de Oued-Bechar, dont l’étude d’aménagement et de reprofilage vient d’être finalisée’’, a fait savoir le wali de Bechar.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
VIDEO