Accueil ECONOMIE DE NOUVEAUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT A BOUDA
ECONOMIE

DE NOUVEAUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT A BOUDA

26/06 16h06

ADRAR - La commune de Bouda (Adrar) s’est vue accorder, au titre de différents programmes, notamment dans les secteurs des ressources en eau et des travaux publics, une série de projets susceptibles d’impulser son développement et d’améliorer le cadre de vie de la population locale, ont annoncé mardi les responsables locaux.

Située à quelques 25 km à l’ouest d’Adrar, cette commune a, après avoir arrêté ses priorités de développement en concertation avec la société civile, bénéficié de nouveaux projets touchant les secteurs vitaux, à l’instar de celui des ressources en eau.

Celui-ci enregistre actuellement le parachèvement du projet du réseau d’assainissement long de 2 km des ksour d’El-Mansour (Béni-Ouazal, Agherm-Ali et Zaouiet Sidi Hida), et la réalisation d’une opération similaire longue d’1 km, pour le raccordement du ksar de Ben-Draou, a indiqué le président de l’Assemblée populaire communale (P/APC) de Bouda, Salem Ben-M’barek.

S’agissant du secteur des travaux publics, deux opérations visant le désenclavement des ksour ont été retenues. Elles portent notamment sur le raccordement sur 1 km du ksar d’El-Ksiba à la route communale et la seconde sur la connexion sur 1,1 km du ksar d’El-Amariyine à la route communale, à proximité du site touristique d’Ain-Bouda, en vue de faciliter l’accès à ce site.

Ceci, en plus de la projection d’une route secondaire reliant les différents ksour de la commune pour faciliter les déplacements des populations locales.

La commune a également été renforcée, dans le cadre des programmes communaux de développement, d’une opération de réhabilitation et de restauration des écoles primaires au niveau de certains ksour, dont notamment l’aménagement de salles de cours, des cantines et autres structures.

Le parachèvement, dans le cadre de la promotion du service public, du reste à réaliser du projet du nouveau siège de l’APC, livrable dans le courant de cette année, a été retenu pour cette commune qui a bénéficié aussi d’autres opérations dans le cadre des programmes sectoriels visant à booster sa dynamique de développement.

Elles consistent, selon l’édile, en la réalisation d’une route reliant sur 37 km la commune de Bouda, depuis le site touristique Ain-Bouda, à la commune voisine de Tissabit, dans le but de désenclaver les régions limitrophes et atteindre la route reliant les wilayas d’Adrar et Tindouf, via la région de Chenachène, faisant de Bouda une portière Ouest de la wilaya d’Adrar.

Les services de la commune entendent mettre en valeur l’impact positif, économique et touristique notamment, de cette route par la programmation de projets le long de son tracé et la délimitation de surfaces agricoles à développer.

Le parc immobilier de la commune de Bouda a été consolidé par l’octroi de 60 aides à l’habitat rural qui viennent se greffer à 20 logements de type public locatif, déjà attribués aux bénéficiaires.

Le secteur de l’habitat et pour être en mesure de répondre aux attentes de la population locale en matière d’habitat, a identifié sept (7) sites d’extension à travers les différents ksour de la commune, totalisant plus de 1.000 lots de terrain destinés à l’habitat rural, dont quatre (4) sites de réserve, regroupant 900 lots, susceptibles de remédier au problème foncier.

D’autres projets portant raccordement de la partie Nord de la commune au réseau d’assainissement et la réalisation d’un nouveau réseau pour le raccordement de cinq ksour ont également été retenus au titre du programme sectoriel de développement (PSD) pour la collectivité de Bouda.

Ces nouveaux acquis viennent conforter l’important projet d’adduction sur 30 km de l’eau potable vers les ksour de Bouda depuis le champ de captage de Oued-Zine pour satisfaire la demande de la population locale en eau potable et mettre un terme au problème de salinité de l’eau qui a duré depuis de longues années.

La commune de Bouda projette aussi, au regard de ses grandes potentialités, des mesures pour la mise en valeur des produits agricoles, dont la production de dattes à travers la création d’un marché hebdomadaire de dattes près du ksar Mansour.

Il est projeté, par ailleurs, la réalisation d’un abattoir communal industriel pour développer la production de viandes et épargner aux bouchers les longs déplacements hors-wilaya pour leurs approvisionnements, a signalé le P/APC de Bouda.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : PLUS DE 20.000 OISEAUX MIGRATEURS RECENSES ...Lire la suite
  • OUARGLA : 1.500 POSTES POUR LES CANTINES SCOLAIRES ...Lire la suite
  • OUARGLA : RASSEMBLEMENT DE REVENDICATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ...Lire la suite
  • SANTE SCOLAIRE:227.000 ELEVES EN BENEFICIENT A EL-OUED...Lire la suite
  • COURS D’ALPHABETISATION : PRES DE 4.500 INSCRITS A OUARGLA ...Lire la suite
VIDEO