Accueil CULTURE MUSIQUE BECHAR BIENTOT AU RYTHME DU FESTIVAL DIWANE
MUSIQUE

BECHAR BIENTOT AU RYTHME DU FESTIVAL DIWANE

30/06 10h43

BECHAR- La scène de la 11ème édition du festival culturel national de la musique et danse Diwane de Bechar, qui aura lieu cette année du 2 au 5 juillet au stade du "18 février", accueillera 15 représentations artistiques dont huit (8) de troupes en compétition, a-t-on appris du commissariat du festival.

Cette manifestation est dédiée aussi à la virtuosité des Maâlems (joueurs de Goumbri), instrument à cordes traditionnel, à la base de cette expression artistique ancestrale, a-t-on signalé.

Un programme riche en sonorité Diwane et d’autres genres musicaux algériens est prévue à l’occasion du coup d’envoi du festival, qui sera marqué par une grande parade des troupes et artistes participants, peu avant la soirée de lundi prochain au centre-ville de Bechar.

C’est une troupe locale de Aissaoua qui a été choisie pour l’ouverture des activités artistiques de cette édition, pour mettre en évidence des expressions artistiques de l’une des plus importantes confréries religieuses dans le pays, alors que la troupe "Dendoun Sidi Billel" de Ghardaia qui excelle dans ce style atypique du Diwane spécifique à cette région du sud-est du pays ouvrira durant la même soirée le volet compétition du festival.

Cette première soirée verra aussi le passage sur scène d’une icône du Diwane et de la musique algérienne, en l’occurrence Maalem Mejbar, qui de par sa voix et sa maitrise parfaite du Goumbri a réussi à s’imposer dans le genre musical Diwane ainsi que dans d’autres genres musicaux locaux à travers son album و’Lkhyoul Sartia’’, puisant sans faille dans le patrimoine musical du Touat et de la Saoura.

Au cours de cette soirée, se produira la troupe "Sidi Billel" de Mascara, conduite par le Maalem Belarbi Bilel, l’un des maitres de l’héritage musical du Diwane dans l’ouest du pays, dont le spectacle de la troupe a une résonance particulière, de par les danses et les chorégraphies synchronisées adaptées aux différentes phases du rite musical Diwane.

Les troupes "Noujoum Diwane"et "Faras Fen Diwane Wahrane", conduites respectivement par Les Maalems Youcef et Houari, passeront sur la scène pour la première et la deuxième soirée, pour démontrer une fois de plus leur talent avéré, d’où le choix difficile du jury de cette édition présidé par le compositeur Kouider Berkane.

La jeune génération de musiciens Diwane, sera présente à cette édition à travers d’autres troupes, à savoir celle de "Ouled Diwane Sahara" de Tindouf, "Ahl Diwane" et "Noujoum Saoura" de Bechar et "El Houda" de Tlemcen, dont les musiciens perpétuent les traditions musicales et chorégraphiques de ce legs à travers leur région et à travers le pays.

"Essed", une troupe de Kenadza et de notoriété artistique nationale, restent des acteurs fondamentaux de ce festival de par leur popularité et musique ghiwani très prisée par la jeunesse de la région. "Dimastand", qui est un groupe de musique reggae et fusion ûDiwane et de variétés, créé en 2015 à Bechar, sera sans doute une découverte pour les spectateurs du stade du و’18 février’’, et ce pour leur premier passage sur la scène de ce festival.

Le festival Diwane, encourage la création des jeunes

Le festival culturel national de musique et danse Diwane est là pour encourager les créations des jeunes, mais aussi pour préparer la relève pour la poursuite des efforts de préservation et de pérennisation de l’art musical et chorégraphique Diwane, ont indiqué les organisateurs.

Beaucoup de membres de troupes participantes contactés par l’APS se sont déclarés convaincus des bienfaits et de retombées de cette manifestation sur l’intérêt que porte des jeunes musiciens à ces expressions artistiques que plusieurs musiciens de la nouvelle génération ont و’investies’’.

Ce qui, estime-t-on, augure à l’avenir de nouvelles compositions musicales, allant dans le sens de la popularisation davantage de cette musique. Les organisateurs de cette manifestation artistique ont pu, avec els moyens disponibles, concocté un programme à la mesure de l’événement, et ce avec l’aide et l’appui de la wilaya qui a mis à leur disposition des moyens logistiques pouvant permettre le déroulement de cette 11ème édition, selon le commissariat de ce festival.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
VIDEO