Accueil SOCIETE LOGEMENT VERS L’ERADICATION DES STRUCTURES EN PREFABRIQUE
LOGEMENT

VERS L’ERADICATION DES STRUCTURES EN PREFABRIQUE

10/07 16h13

ILLIZI - Pas moins de 1.033 habitations et structures publiques en préfabriqué seron éradiquées à travers la wilaya d’Illizi, dans le cadre du programme national d’éradication des chalets, a-t-on appris mardi des services de la wilaya.

Au total 786 logements en préfabriqué ont été recensés, dont 95 dans la commune de Bordj Omar Idriss, 631 dans celle d’In-Amenas, 50 dans la commune de Djanet et 10 dans la commune de Bordj El-Haouès, selon les services de la direction de l’Habitat qui signale, dans ce cadre, que 74 logements en préfabriqué ont été résorbés dans la commune du chef lieu de wilaya et leurs occupants recasés dans des logements de type public locatif.

Les services de la wilaya ont annoncé l’éradication prochaine de nombreuses installations en préfabriqué et des chalets, constituant des sièges d’entreprises publiques et des structures relevant du secteur de l’éducation dans la commune d’In-Amenas, ainsi que des établissements juvéniles, maison de jeunes et auberges, dans les communes de Bordj Omar Idriss et In-Amenas.

Lors d’une réunion tenue dernièrement en présence de nombreux organismes, le wali d’Illizi, Aissa Boulehya, a donné des instructions pour régulariser les titres de propriété des occupants des constructions en préfabriqué dans un délai de trois mois, de faciliter les procédures administratives, de se rapprocher des citoyens pour expliquer les mesures leur permettant de bénéficier de logements décents après démolition du préfabriqué et des chalets.

Le chef de l’exécutif de wilaya a, en outre, dévoilé trois choix proposés aux propriétaires consistant soit en la réalisation par l’Etat d’un logement social au profit du concerné, soit en la démolition du chalet et l’octroi d’une aide financière permettant à son propriétaire de construire son propre logement sur le terrain même du chalet, ou bien leur intégration sur une liste de bénéficiaires de logements sociaux.

Le wali a, à ce sujet, instruit les présidents des assemblées populaires communales de mettre sur pied des commissions techniques au niveau de chaque commune pour examiner les besoins réels et expliquer les procédures prises dans ce sens tout en garantissant la liberté totale au citoyen d’opter pour la procédure qui lui convient.

Il a appelé à accorder toute l’importance voulue à ce dossier, qui intervient en application des directives du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, lors de sa dernière visite dans la commune d’In-Amenas appelant à la régularisation des procédures administratives du préfabriqué et des chalets et le relogement de leurs occupants dans des logements décents.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 1.500 POSTES POUR LES CANTINES SCOLAIRES ...Lire la suite
  • OUARGLA : RASSEMBLEMENT DE REVENDICATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ...Lire la suite
  • SANTE SCOLAIRE:227.000 ELEVES EN BENEFICIENT A EL-OUED...Lire la suite
  • COURS D’ALPHABETISATION : PRES DE 4.500 INSCRITS A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT : DEDOMMAGEMENT DE DEGATS DUS AUX COUPURES ELECTRIQUES...Lire la suite
VIDEO