Accueil CULTURE PATRIMOINE ILLIZI : TROIS KSOUR DE DJANET CLASSES SECTEUR (...)
PATRIMOINE

ILLIZI : TROIS KSOUR DE DJANET CLASSES SECTEUR SAUVEGARDE

15/07 14h17

ILLIZI - Trois ksour de la perle du Tassili N’Ajjer, Djanet (wilaya d’Illizi), ont été classés en fin de semaine dernière comme secteur sauvegardé du patrimoine national, a-t-on appris dimanche de l’Office national du parc culturel du Tassili (OPNCT).

Il s’agit de la classification des ksour d’El-Mihane, Azelouaz et Adjahil, après opération d’étude et de validation par la Commission nationale des biens culturels au ministère de la Culture, suite à la levée des réserves par l’OPNCT, dont celles liées au recensement des familles occupant ces trois sites, a précisé le directeur de l’OPNCT, Cheikh Askoukafi.

Le dossier de classification de ces sites au patrimoine national sauvegardé, entamé depuis 2011 avec le concours des cadres de l’office, d’architectes, d’habitants de ces ksour et de certaines parties concernées par le secteur culturel local, et déposé devant la Commission nationale des biens culturels, avait fait l’objet d’une série de réserves au niveau du ministère de la Culture, a expliqué M. Askoukafi.

L’opération de classification contribuera à la revalorisation et la préservation de ces sites, qui véhiculent des pans entiers de la longue histoire de la région et constituent une destination touristique privilégiée, à soutenir les activités des associations et la restauration et la valorisation de ces sites historiques, a-t-il expliqué.

Pour Berrahmoune Touahria, habitant du ksar d’Azelouaz, cette opération constitue un plus dans le domaine patrimonial, reflet identitaire de la population du Tassili, dans la mesure où elle permettra la conservation et la réhabilitation de ces sites, d’une part, et la restauration de l’esthétique de ces sites séculaires.

Les ksour de Djanet font partie des destinations touristiques privilégiées aussi bien de touristes nationaux qu’étrangers, que d’étudiants en architecture, au regard de leur richesse en données urbanistiques et architecturales singulières, reposant sur l’utilisation des matériaux de construction locaux leur conférant une belle image.

Selon les données fournies par la direction de locale de la Culture, la wilaya d’Illizi regroupe trois sites archéologiques classés patrimoine national sauvegardé, à savoir les sites de Tihoudaïne, Tin-Zirene et Oued-Djerrat.

Constituant un véritable musée à ciel ouvert, la région du Tassili N’Ajjer demeure, de par son riche patrimoine matériel et immatériel et ses importantes potentialités culturelles, archéologiques et naturelles, une destination de choix des touristes venant des quatre coins du monde découvrir les secrets de ses sites, leurs paysages naturels féeriques, le cachet architectural de ses ksour, sans oublier ses dessins et gravures rupestres millénaires.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU RURAL AU CŒUR D’UNE JOURNEE DE VULGARISATION ...Lire la suite
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
VIDEO