Accueil ECONOMIE CONSOMMATION BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE (...)
CONSOMMATION

BECHAR:PROJETS DE DEUX IMPORTANTS BARRAGES EN VOIE DE LANCEMENT

17/07 11h10

BECHAR - Les travaux de réalisation de deux importants barrages dans la wilaya de Bechar sont en voie de lancement, a annoncé le directeur général de l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT).

Il s’agit du barrage de "Zekakat", situé à 35 km à l’aval du barrage de "Djorf-Ettorba’’ et à 30 km du périmètre agricole d’Abadla (88 km au sud de Bechar) et qui aura une capacité de retenue de plus de 15 millions de mètres-cubes, a indiqué dans la soirée de lundi M. Arezki Berraki, en marge d’une visite de travail d’une délégation interministérielle conduite par les secrétaires généraux des ministères de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire et des Ressources en eau.

Le deuxième barrage, de Béni-Ounif (110 km au nord de Bechar), sera implanté sur le lit de Oued "Laouedj’’ avec une capacité de retenue de 20 millions m3, a-t-il précisé.

"Un troisième ouvrage hydraulique de même type, prévu à Igli (160 km au sud de Bechar), sera également réalisé et ce dès la finalisation de ses études prévue en décembre 2018’’, a signalé le premier responsable de l’ANBT, qui pilote et gère le grand projet de transfert des eaux de dix (10) forages de la zone de Boussir situé dans la région de Béni-Ounif vers Bechar avec un coût de 9,5 milliards DA.

Situé à 15 km au nord de la localité d’Igli, cet ouvrage hydraulique aura une capacité de retenue de 120 millions m3 des eaux de Oued Saoura, a-t-on souligné.

Ces nouveaux ouvrages, dont l’annonce de réalisation avait été faite lors d’une récente visite de travail dans la wilaya du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, sont tous situés dans des zones "à potentiel hydrique important’’.

Ils ont été retenus en faveur de la wilaya de Bechar et s’inscrivent dans le cadre de la stratégie nationale de mobilisation des ressources hydriques superficielles, dans le but de répondre aux besoins des populations en eau potable et du secteur agricole, selon leurs fiches techniques.

La délégation interministérielle qu’accompagne le directeur-général de l’ANBT a visité lundi le site du projet d’envergure de transfert des eaux de Boussir vers la ville de Bechar et se rendra mardi au site du barrage de "Djorf-Ettorba’’, où elle prendra connaissance des travaux d’extension des capacités de cet ouvrage, notamment ceux liés à la rénovation et extension de sa station de traitement de ses eaux destinés à l’alimentation en eau potable(AEP) des habitants des villes de Bechar, Abadla et Kenadza.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
  • ENVENIMATION SCORPIONIQUE : UNE PREOCCUPATION EN QUETE D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE ...Lire la suite
  • CAMPAGNE DE LABOURS : PREVISION D’EMBLAVEMENT DE 4.478 HA A OUARGLA ...Lire la suite
  • LAGHOUAT:EXPLOITATION DE L’ENERGIE SOLAIRE DANS LES ECOLES...Lire la suite
  • GHARDAÏA:UN CENTRE DE FORMATION DEDIE AUX ENERGIES PROPRES...Lire la suite
VIDEO