Accueil ECONOMIE TOURISME-ARTISANAT 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS (...)
TOURISME-ARTISANAT

2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008

23/10 14h03

OUARGLA- Pas moins de 2.112 nouveaux projets touristiques et hôteliers agréés à travers le territoire national ont été inscrits durant la dernière décennie (2008-2018) au niveau du ministère du Tourisme et de l’Artisanat (MTA), a affirmé, mardi à Ouargla, le Secrétaire général (SG) de ce département, Abdallah-Ahmed Kaci.

S’exprimant lors d’une rencontre régionale Sud d’évaluation du Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT), tenue au siège de la wilaya, le SG au MTA a indiqué que "ces projets, totalisant une capacité de 277.699 lits et susceptibles de générer 111.000 emplois, sont le fruit d’un investissement cumulé de 1.493 milliards DA".

L’on relève parmi ces opérations, 820 projets en cours de réalisation, offrant une capacité de 120.000 lits et devant générer 60.000 emplois.

A ces opérations, viennent s’ajouter 11 projets d’une capacité de 11.866 lits, retenus au titre du partenariat avec des parties étrangères pour un financement de 116,96 milliards DA, selon la règle 49/51%, a-t-il ajouté.

M. Kaci a souligné, en outre, que les efforts déployés par les pouvoirs publics, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président de la République visant la relance du secteur du tourisme en Algérie, ont commencé à porter leurs fruits, à la faveur de l’intérêt et de l’engouement manifesté par les promoteurs pour le développement des activités touristiques et hôtelières.

L’Algérie dispose à ce jour d’un parc hôtelier de 1.330 structures offrant plus de 118.000 lits, contre 765 hôtels en 1999 avec un total de 62.200 lits, soit une hausse de près de 56.000 lits et un taux d’accroissement de 50%, a ajouté le même responsable.

A ces efforts de développement du secteur, viennent se greffer les activités et programmes accompagnant cet ambitieux schéma, dont la formation, la redynamisation du programme de la qualité du tourisme, la promotion et la commercialisation de la destination Algérie, les facilités et avantages accordés aux touristes, dont la facilitation d’octroi du visa d’entrée.

Pour le SG au MTA, la feuille de route mise en œuvre par le ministère "vise, entre-autres objectifs, la modernisation du secteur par le recours à l’exploitation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC), la numérisation des transactions entre l’administration et le citoyen et les facilitations prévues dans le cadre du programme de décentralisation des opérations.

" Le SDAT-2030, adopté en 2008 par le gouvernement, sert de cadre stratégique et référentiel pour asseoir une base à la stratégie touristique en Algérie et s’insère également au titre du Schéma national d’aménagement du territoire SNAT-2030, définissant les moyens et mécanismes permettant de les mettre en œuvre et les conditions de leur réalisation, a poursuivi le même responsable.

Le SDAT consiste en deux volets d’évaluation, dont le premier 2008-2015 concerne l’établissement du socle nécessaire pour la relance du tourisme en Algérie, et le second 2015-2030 a trait à la consécration et la dynamisation des mécanismes prévus pour l’impulsion du tourisme en Algérie, en cours de réalisation.

Les assises régionales, dont d’autres sont projetées à Tlemcen (pour l’Ouest), Constantine (l’Est) et Alger (le Centre), revêtent une importance particulière et permettent de faire le point sur les étapes réalisées par l’Algérie en matière de développement du tourisme et d’évaluer les réalisations et les démarches obtenues dans ce secteur qui constitue un des segments de l’économie de par le monde, car créateur de richesses (PIB) et d’emplois pour de nombreux pays, a fait savoir M. Kaci.

S’agissant de l’évaluation du SDAT, le Directeur général du Tourisme au MTA, Mohamed Sofiane Zoubir, a, pour sa part, qualifié les résultats obtenus par les acteurs du secteur du tourisme "d’encourageants et conformes aux objectifs escomptés et à la vision préétablie dans ce cadre".

Le même responsable a estimé que "ces actions viennent répondre aux orientations du Président de la République, consistant en la promotion du tourisme en tant que secteur prioritaire, à l’instar de ceux de l’énergie, de l’agriculture, de l’industrie et de l’économie et du savoir, ajoutant que l’adhésion volontaire de tous les acteurs concernés par la stratégie de développement du tourisme est l’enjeu pour développer le tourisme et l’’artisanat en tant qu’alternative aux hydrocarbures.

Cette rencontre régionale Sud, qui a regroupé des responsables et opérateurs des wilayas d’Ouargla, Ghardaïa, Béchar, El-Oued, Biskra, Tindouf, Tamanrasset, Illizi et Adrar, vise à impliquer les acteurs et partenaires du secteur dans l’enrichissement du rapport préliminaire sur le bilan de diagnostic, l’examen des contraintes et déséquilibres et la suggestion d’éventuels réajustements.

Les travaux de cette rencontre se sont poursuivis en cinq ateliers où les participant se sont penchés sur des axes inhérents aux thèmes : "Vers une destination touristique nouvelle et de qualité", "Le tourisme, facteur de développement et d’une plus-value" et "Prospection, perspectives touristiques et artisanat en Algérie".

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
VIDEO