Accueil ECONOMIE CONSOMMATION PROMOUVOIR LA CULTURE CONSUMERISTE
CONSOMMATION

PROMOUVOIR LA CULTURE CONSUMERISTE

7/11 09h40

GHARDAIA- L’amélioration du niveau de protection du consommateur et la promotion d’une culture consumériste en Algérie est la thématique principale d’un atelier technique régional organisée mercredi à Ghardaïa, à l’initiative du ministère du Commerce.

Organisé dans le cadre du jumelage institutionnel entre l’Algérie et le Royaume-Uni en matière d’appui institutionnel au dispositif de collecte, d’analyse et de promotion de l’information pour la protection des consommateurs, cet atelier régional a regroupé les cadres des directions du commerce et les laboratoires de contrôle de la qualité des wilayas de Ghardaïa, Tamanrasset, Ouargla, Laghouat, Illizi et El Oued.

Les objectifs de cette rencontre régionale, encadrée par des experts de l’Union européenne, visent à asseoir une dynamique de coordination et de concertation entre les différents intervenants dans le domaine de la protection du consommateur et à inculquer aux algériens une culture de consommation pour la protection de sa santé, a indiqué à l’APS le directeur de la qualité et de la consommation au ministère du Commerce, Sami Kolli.

Cet événement, tenu à la Chambre du commerce et de l’industrie du M’zab (CCIM), vise également à "inciter les opérateurs économiques algériens à être compétitifs et à se conformer aux pratiques internationales en matière de normes et de protection du consommateur, garantissant une protection optimale des droits des citoyens", a-t-il souligné.

Le même responsable a aussi mis en avant les efforts consentis en matière de promotion par des actions d’information et de communication, en vue de relever le défi d’exportation hors hydrocarbures. Placé sous le thème "Les consommateurs algériens, acteurs face aux défis du 21ème siècle", plusieurs conférences ont été animées par les experts britanniques portant sur la qualité des produits, les normes et le respect de la législation en vigueur en matière de préservation de la santé du consommateur.

Ces conférenciers ont souligné la nécessité des consommateurs algériens de s’impliquer efficacement dans la mise en œuvre des moyens de renforcement et de protection des consommateurs. Les participants à cet atelier ont été unanimes à souligner le rôle crucial que doit jouer le citoyen dans la protection des droits du consommateur, à travers la sensibilisation et l’encadrement, visant à consolider la prise de conscience chez les consommateurs et encourager la culture de la bonne consommation.

L’accord de jumelage entre l’Algérie et le Royaume-Uni intitulé "Appui institutionnel au dispositif de collecte, d’analyses et de promotion de l’information pour la protection des consommateurs" et financé à hauteur de 1,2 million d’Euros par l’union Européenne, a été lancé en 2017 dans le cadre du Programme d’appui à la mise en œuvre de l’Accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne (P3A).

Ce programme est destiné aux différents cadres centraux et autres services extérieurs relevant du ministère du Commerce ainsi que les institutions et organismes algériens partenaires, notamment les services de contrôle et les associations de consommateurs, a-t-on fait savoir .

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
  • OUARGLA:DES OPERATIONS POUR AMELIORER L’APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE...Lire la suite
VIDEO