Accueil SOCIETE SANTE PLUS DE 300 PORTEURS DU VIRUS SIDA ACTUELLEMENT PRIS EN (...)
SANTE

PLUS DE 300 PORTEURS DU VIRUS SIDA ACTUELLEMENT PRIS EN CHARGE

1er/12 09h30

TAMANRASSET- Plus de 300 porteurs du virus du Sida sont pris en charge actuellement au centre référentiel de l’hôpital de Tamanrasset qui a enregistré 56 nouveaux cas depuis le début de l’année, a-t-on appris des responsable de cette structure de Santé.

Le centre en question assure le dépistage, les consultations et les analyses liées à la maladie du Sida (syndrome immunodéficitaire acquis) et couvre les wilayas de Tamanrasset, Adrar et Illizi, a fait savoir son responsable, Dr.Lyès Akhamouk.

Il assure la distribution gratuite de médicaments aux malades, dont 37% sont constitués de ressortissants africains (13 nationalités) et qui en bénéficient normalement conformément aux instructions du ministère de tutelle d’offrir les soins nécessaires aux cas confirmés de malades, quelle que soit leur situation légale, a-t-il précisé.

La prise en charge assurée par le Centre référentiel a contribué largement à l’amélioration de la situation des malades, leur intégration et leur coexistence au sein de la société, a observé Dr.Akhamouk en révélant l’existence de certains qui suivent un traitement depuis l’année 2000 à ce jour.

Le Centre a enregistré 56 nouveaux cas de Sida depuis le début de l’année en cours, contre 82 l’an dernier, selon le même responsable qui déplore le décès de trois (3) malades depuis le début de cette année.

S’agissant de la transmission à travers la grossesse, il a été enregistré depuis 2012 un total de 23 cas de mères n’ayant pas transmis le virus à leur enfant, ce qui confirme le rôle du Centre référentiel dans le traitement et le suivi des malades dans les différentes phases et conditions, a poursuivi M.Akhamouk.

Dans le volet prévention, des campagnes de sensibilisation sont organisées régulièrement, à travers des conférences, des journées d’information et d’études ainsi que sur les ondes de la radio locale, sur les modes de transmission de la maladie et les voies de sa prévention.

Dr. Lyès Akhamouk insiste, à ce titre, sur l’importance du dépistage volontaire, surtout avant le mariage ou en début de grossesse, afin de faire face à la propagation de cette maladie.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU RURAL AU CŒUR D’UNE JOURNEE DE VULGARISATION ...Lire la suite
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
VIDEO